Recherche

Vatican News

«Je suis proche du cher peuple haïtien», assure François

A l'issue de la prière de l'Angélus, le Pape François a tenu à lancer un nouvel appel à la concorde et au calme en Haïti, marqué cette semaine par l'assassinat du président Jovenel Moïse.

Au terme de la prière de l'Angélus, le Pape François a lancé un nouvel appel envers Haïti, marqué cette semaine par le tragique assassinat de son président Jovenel Moïse, et toujours miné par les violences. «Ces derniers jours, ma prière a souvent été dirigée vers Haïti, après l'assassinat du président et la blessure de sa femme, a expliqué François, qui a souligné se joindre «à l'appel sincère des évêques du pays à déposer les armes, à choisir la vie, à choisir de vivre ensemble fraternellement dans l'intérêt de tous et dans l'intérêt d'Haïti».

«Je suis proche du cher peuple haïtien, a encore lancé le Souverain Pontife ; j'espère que la spirale de la violence cessera et que la Nation pourra reprendre le chemin d'un avenir de paix et d'harmonie». Jovenel Moïse a été tué dans sa résidence par un commando armé. Son épouse, Martine a elle été blessée et évacuée aux Etats-UNis d'où elle a appelé à poursuivre «la bataille de son mari».

11 juillet 2021, 12:20