Recherche

Vatican News

Le Pape invite à une stratégie responsable face au changement climatique

Pour marquer le cinquième anniversaire de la signature des Accords de Paris sur le climat, les Nations-Unies, le Royaume-Uni et la France, en partenariat avec le Chili et l'Italie, organisent un sommet virtuel ce samedi 12 décembre 2020. Le Saint-Père s'exprime à cette occasion dans un message vidéo.

À l’occasion de ce High-Level Meeting of Caring for Climate 2020, le Pape François rappelle que la pandémie actuelle et le changement climatique «ont un impact non seulement environnemental, mais aussi éthique, social, économique et politique», avec «une incidence sur la vie des plus pauvres et fragiles». Il est donc urgent de promouvoir, «avec un engagement collectif et solidaire, une culture du soin, qui mette au centre, la dignité humaine et le bien commun».

«Outre l'adoption de certaines mesures qui ne peuvent pas être renvoyées à plus tard, une stratégie qui réduise à zéro les émissions nettes est nécessaire», explique le Saint-Père.

Le Vatican décidé à poursuivre son implication 

François met alors en valeur l’engagement du Saint-Siège en faveur de l’environnement: «l'État de la Cité du Vatican s'engage à réduire à zéro les émissions nettes avant 2050, en intensifiant ses efforts de gestion environnementale, déjà en cours depuis quelques années, qui rendent possible l'usage rationnel des ressources naturelles comme l'eau et l'énergie, l'efficacité énergétique, la mobilité durable, la reforestation et l'économie circulaire, y compris dans la gestion des déchets», détaille-t-il.

Le Souverain Pontife rappelle aussi l’engagement du Saint-Siège sur le plan international, à travers le Pacte éducatif mondial inauguré mi-octobre, «pour accompagner les écoles et les universités catholiques, fréquentées par plus de soixante-dix millions d'étudiants sur tous les continents»; et aussi l'Économie de François, «à travers laquelle de jeunes économistes, entrepreneurs, experts de la finance et du monde du travail, promeuvent de nouveaux chemins» pour une économie davantage soucieuse de l’être humain et au service du bien commun.

«Le moment est venu d'un changement de tendance. Ne volons pas aux nouvelles générations l'espérance d'un futur meilleur», demande le Pape en conclusion de son message. 

12 décembre 2020, 16:40