Recherche

Vatican News
La réconciliation avec les peuples autochtones est une des principales questions abordées par la CECC (mémorial devant l'école de Kamloop) La réconciliation avec les peuples autochtones est une des principales questions abordées par la CECC (mémorial devant l'école de Kamloop)  ((c) Jennifer Gauthier)

CECC : peuples autochtones et post-Covid au menu

Les évêques catholiques du Canada sont rassemblés cette semaine en assemblée plénière virtuelle. Plusieurs questions centrales comme les relations avec les peuples autochtones et la mission de l’Église après la pandémie de Covid-19 sont débattues jusqu’au 24 septembre.

Pour la seconde année consécutive, et pour les mêmes raisons sanitaires, l’assemblée plénière 2021 de la Conférence des évêques catholiques du Canada (CECC) a lieu par visioconférence. Parmi les sujets abordés par l’épiscopat depuis ce lundi et jusqu’à vendredi, figure la priorité pastorale de la guérison et de la réconciliation avec les peuples autochtones, «à laquelle les évêques du Canada restent pleinement engagés» précise le communiqué de la CECC.

Plusieurs centaines de tombes d’enfants autochtones confiés aux soins d’instituts gérés par l’Église catholique, ont été découvertes cette année, provoquant un véritable choc dans l’opinion publique canadienne et infligeant une blessure béante au sein des premières nations du pays. Une délégation des peuples autochtones du Canada se rendra en décembre au Vatican pour y rencontrer le Pape François.

Autre dossier incontournable : la mission de l’Église après la pandémie de Covid-19. Les évêques doivent discuter du réengagement et de la poursuite de l’action des différents acteurs ecclésiaux, notamment les initiatives pour la famille et la vie.

L’épiscopat doit aussi se pencher sur le synode de 2023 sur la synodalité. Les évêques québécois, qui ont mené leur assemblée plénière la semaine dernière, ont décidé d’assurer un suivi à cette expérience qui se déroulera du 17 octobre jusqu’à fin mars 2022 sous forme d’un processus synodal québécois permettant de poursuivre le discernement commencé en s’arrêtant à des thèmes qui touchent de près la vie de l’Église au Québec.

Cette assemblée est aussi l’occasion pour les évêques de faire la connaissance et d’entendre le nouveau nonce apostolique au Canada, Mgr Ivan Jurkovic. Les évêques procéderont également au cours de cette semaine à l’élection d’un nouveau Bureau de direction, composé d’un président, d’un vice-président et de deux cotrésoriers, l’un du Secteur français, l’autre du Secteur anglais.

21 septembre 2021, 12:54