Recherche

Vatican News
Un décret de la Pénitencerie apostolique publié jeudi 28 octobre établit la possibilité d'obtenir des indulgences plénières pour les défunts pendant tout le mois de novembre. Un décret de la Pénitencerie apostolique publié jeudi 28 octobre établit la possibilité d'obtenir des indulgences plénières pour les défunts pendant tout le mois de novembre.  

Cette année aussi, les indulgences pour les morts étendues en novembre

En raison de la poursuite de la pandémie et des mesures prises pour l'endiguer, la Pénitencerie apostolique a répondu aux demandes de nombreux évêques en publiant un décret annonçant la prolongation des indulgences plénières de manière similaire à 2020.

Adriana Masotti - Cité du Vatican

Un décret de la Pénitencerie apostolique publié jeudi 28 octobre établit la possibilité d'obtenir des indulgences plénières pour les défunts pendant tout le mois de novembre.

Le texte précise que la décision a été prise après avoir écouté «les diverses suppliques reçues récemment de la part de divers pasteurs sacrés de l'Église, en raison de l'état d'une pandémie persistante». La Pénitencerie apostolique, par conséquent, «confirme et prolonge pour tout le mois de novembre 2021 tous les bénéfices spirituels déjà accordés le 22 octobre 2020», par un décret similaire avec lequel, toujours à cause du Covid-19, les indulgences plénières pour les fidèles défunts ont été prolongées pour tout le mois de novembre 2020. 

 

L'opportunité spirituelle offerte par l'extension

Le texte illustre ensuite les avantages de cette extension: «De la générosité renouvelée de l'Église, lit-on, les fidèles tireront certainement des intentions pieuses et une vigueur spirituelle pour diriger leur vie selon la loi de l'Évangile, dans la communion filiale et la dévotion au Souverain pontife, fondement visible et Pasteur de l'Église catholique».

Cardinal Piacenza: une dévotion profondément ressentie

Ce décret, comme celui publié l'année dernière, en pleine pandémie, vise à répondre à la nécessité d'éviter les foules, cause potentielle de la propagation du Covid-19, qui touche encore la population mondiale à des degrés divers. Dans une interview accordée à Vatican News le 23 octobre dernier, le cardinal Mauro Piacenza, pénitencier majeur, a expliqué que «la coutume codifiée est celle d'une indulgence plénière tous les jours de l'Octavaire, du 1er au 8 novembre, pour tous ceux qui visitent les cimetières en priant pour les morts, et le 2 novembre, spécifiquement, la visite d'une église ou d'un oratoire en récitant le Pater et le Credo. C'est la norme». Le cardinal Piacenza a poursuivi en disant qu'il s'agit d'une forme de dévotion très sincère, qui s'exprime par la participation à la messe et la visite des cimetières. Pour cette raison, afin que les gens puissent diluer leurs visites sans créer de foule, «il a été décidé de diluer dans le temps la possibilité de faire usage des indulgences et donc pour tout le mois de novembre il sera possible d'acquérir ce qui était prévu pour les 8 premiers jours de novembre».

Raviver la foi en la vie éternelle

En ce qui concerne le lien entre la solennité de la Toussaint et la commémoration des morts, le Pénitencier majeur a rappelé que «nous sommes appelés en ces jours à raviver notre certitude dans la gloire et la béatitude éternelles», et a recommandé de «demander humblement et avec confiance le pardon pour ceux qui nous ont quittés, pour leurs petits ou grands manquements, eux qui de toute façon sont déjà sauvés dans l'amour de Dieu, et renouvelons notre engagement de foi».

28 octobre 2021, 13:46