Recherche

Vatican News
Aux JMJ de Rio, Brésil, le 23 juillet 2013. Aux JMJ de Rio, Brésil, le 23 juillet 2013.  

JMJ diocésaines: expérience de foi et de discernement vocationnel

Les Orientations pastorales pour la célébration de la Journée Mondiale de la Jeunesse dans les Églises particulières ont été présentées mardi 17 mai au Vatican. Ces lignes directrices ont été approuvées par le Saint-Père et visent à donner un nouvel élan aux JMJ célébrées dans les réalités locales.

Davide Dionisi - Cité du Vatican

«Un manuel qui présente les motivations idéales et les possibles mises en œuvre pratiques pour que les JMJ diocésaines deviennent une occasion de faire ressortir le potentiel de bien, la générosité, la soif de valeurs authentiques et de grands idéaux que chaque jeune porte en lui». Tel est l'objectif des Orientations pastorales pour la célébration de la Journée mondiale de la jeunesse dans les Églises particulières, et qui forment un document du Dicastère pour les laïcs, la famille et la vie présenté mardi en salle de presse du Saint-Siège.

Solennité du Christ Roi

L'invitation faite aux diocèses est de célébrer les JMJ diocésaines en la solennité du Christ Roi. «Le Saint-Père souhaite en effet qu'en ce jour, l'Église universelle place les jeunes au centre de son attention pastorale, prie pour eux, fasse des gestes qui les rendent protagonistes, promeuve des campagnes de communication», peut-on lire dans le document. Alors que les célébrations internationales de l'événement se déroulent généralement tous les trois ans dans différents pays avec la participation du Pape, la célébration ordinaire de la Journée, en revanche, a lieu chaque année dans les Églises particulières, qui se chargent d'organiser un tel événement. 

 

La mission auprès des jeunes, une priorité

Il s'agit d'un rendez-vous qui a «une grande signification et valeur non seulement pour les jeunes qui vivent dans cette région particulière, mais pour toute la communauté ecclésiale locale», poursuit le texte adressé aux Conférences épiscopales, aux Synodes des Églises patriarcales, aux diocèses/éparchies, aux mouvements et associations ecclésiaux et, enfin, aux jeunes du monde entier.

«Les présentes orientations pastorales visent à encourager les Églises particulières à valoriser de plus en plus la célébration diocésaine des JMJ et à la considérer comme une occasion favorable pour planifier et réaliser de manière créative des initiatives qui montrent que l'Église considère sa mission auprès des jeunes comme une priorité pastorale d'époque dans laquelle il faut investir du temps, de l'énergie et des ressources», souligne encore ce texte.

Expérience ecclésiastique et missionnaire

Le document indique ensuite les points clés des JMJ afin que l'événement soit une «fête de la foi», une «expérience ecclésiale et missionnaire, une occasion de discernement vocationnel et un appel à la sainteté». En outre, la Journée doit être une expérience de pèlerinage et de fraternité universelle. La célébration des JMJ offre en effet aux jeunes une expérience vivante et joyeuse de foi et de communion, un espace pour expérimenter la beauté du visage du Seigneur, soulignent toujours les Orientations. Tout cela en gardant à l'esprit que «la première forme d'implication des jeunes doit être l'écoute».

Un moment privilégié

«Les JMJ diocésaines peuvent être une belle occasion de mettre en valeur la richesse de l'Église locale, en évitant que les jeunes, moins présents et moins actifs dans les structures pastorales déjà établies, ne se sentent exclus.» Le document conclut en soulignant que «la célébration diocésaine/éparchiale des JMJ constitue sans aucun doute une étape importante dans la vie de chaque Église particulière, un moment privilégié de rencontre avec les jeunes générations, un instrument d'évangélisation du monde des jeunes et de dialogue avec eux».

18 mai 2021, 12:30