Recherche

Vatican News
Le passage de relais de la Croix des JMJ, de jeunes Panaméens (JMJ 2019) à de jeunes Portugais (JMJ 2023), en la Basilique Saint-Pierre de Rome, dimanche 22 novembre 2020. Le passage de relais de la Croix des JMJ, de jeunes Panaméens (JMJ 2019) à de jeunes Portugais (JMJ 2023), en la Basilique Saint-Pierre de Rome, dimanche 22 novembre 2020.   (Vatican Media)

La célébration diocésaine des JMJ fixée au Dimanche du Christ Roi

Dès 2021, la célébration diocésaine des Journées mondiales de la Jeunesse se tiendra Dimanche du Christ Roi, pour clôturer l’année liturgique. Le Pape François en a fait l’annonce à l’issue de la messe pour la remise de la Croix des JMJ, dimanche 22 novembre.

À la fin de la messe en la Solennité du Christ Roi au cours de laquelle la Croix des JMJ a été remise des jeunes Panaméens aux jeunes Portugais, le Saint-Père a cordialement salué tous les jeunes qui préparent déjà les JMJ de Lisbonne en 2023. «Un salut particulier aux jeunes panaméens et portugais, représentés par deux délégations qui, dans un instant, feront le geste significatif du passage de la Croix et de l’icône de Marie Salus Populi Romani, symboles des Journées Mondiales de la Jeunesse. C’est un passage important au cours du pèlerinage qui nous conduira à Lisbonne en 2023», a affirmé l’évêque de Rome. 

Jésus Christ Rédempteur au centre

Le Pape François en a profité pour annoncer le transfert de la JMJ diocésaine, qui se tenait jusqu’à présent le Dimanche des Rameaux, au Dimanche du Christ Roi.

«Trente-cinq ans après l’institution des JMJ, après avoir écouté divers points de vue et le Dicastère pour les Laïcs, la Famille et la Vie, compétent pour la pastorale des jeunes, j’ai décidé de transférer, à partir de l’année prochaine, la célébration diocésaine des JMJ du Dimanche des Rameaux au Dimanche du Christ Roi. Le Mystère de Jésus Christ Rédempteur de l’homme demeure au centre, comme l’a toujours souligné Saint Jean Paul II, initiateur et patron des JMJ», a expliqué le Saint-Père, avant d’exhorter les jeunes à «criez par leur vie que le Christ vit et règne», car, si eux se taisent «les pierres crieront» (cf. Lc 19, 40).

 

22 novembre 2020, 11:31