Recherche

Vatican News
Messe de Pentecôte à la cathédrale de Chartres (France), le 31 mai 2020 Messe de Pentecôte à la cathédrale de Chartres (France), le 31 mai 2020  (AFP or licensors)

Célébrations de la Semaine Sainte 2021: les indications du Vatican

Dans une note aux évêques et aux conférences épiscopales publiée ce mercredi 17 février, la Congrégation pour le Culte divin et la discipline des sacrements donne plusieurs lignes directrices concernant les célébrations de la Semaine sainte, qui seront marquées, comme l’année dernière, par des précautions liées à la pandémie de Covid-19.

«Dans de nombreuses nations, des conditions strictes de fermeture sont encore en vigueur, ce qui rend impossible la présence des fidèles à l'église, tandis que dans d'autres, une vie cultuelle plus normale est reprise», est-il constaté dans cette nouvelle note signée par le cardinal Robert Sarah, préfet de la Congrégation pour le Culte divin et la discipline des sacrements, et son secrétaire, Mgr Arthur Roche. En raison du contexte encore marqué par la pandémie, cette nouvelle note se réfère principalement au décret émis le 25 mars 2020, qui proposait des lignes directrices pour les célébrations de la Semaine Sainte en tenant compte des contraintes liées au coronavirus. «Ce prononcé est également valable cette année. On invite donc à le relire en vue des décisions que les Évêques devront prendre concernant les prochaines célébrations pascales dans la situation particulière de leur pays», est-il indiqué.

Réseaux sociaux, messe chrismale, prière en famille

«L'Évêque, en tant que modérateur de la vie liturgique dans son Église, est appelé à prendre des décisions prudentes afin que les célébrations liturgiques se déroulent de manière fructueuse pour le peuple de Dieu et pour le bien des âmes qui lui sont confiées, dans le respect de la sauvegarde de la santé et de ce qui est prescrit par les autorités responsables du bien commun», explique la note, avant d’ajouter quelques points aux recommandations déjà émises l’année dernière:

-          «L'utilisation des médias sociaux a grandement aidé les pasteurs à offrir un soutien et une proximité à leurs communautés pendant la pandémie. Outre les résultats positifs, des aspects problématiques ont également été observés. Pour les célébrations de la Semaine Sainte, il est suggéré de faciliter et de privilégier la couverture médiatique des célébrations présidées par l'Évêque, en encourageant les fidèles qui ne peuvent pas se rendre dans leur propre église à suivre les célébrations diocésaines en signe d'unité.

-          Dans toutes les célébrations, en accord avec la Conférence Épiscopale, il convient de prêter attention à certains moments et gestes particuliers, en tenant dûment compte des exigences de la santé (cf. Lettre du Cardinal Préfet aux Présidents des Conférences épiscopales Revenons avec joie à l'Eucharistie ! 15 août 2020, Prot. n° 432/20).

-          La Messe Chrismale peut être célébrée à un autre jour plus approprié si nécessaire; il convient qu'une représentation significative de pasteurs, de ministres et de fidèles y participe.

-          Pour les célébrations du Dimanche des Rameaux, du Jeudi Saint, du Vendredi Saint et de la Vigile Pascale, les indications de l'année dernière s'appliquent.

-          On encourage la préparation de feuillets appropriés pour la prière familiale et personnelle, en mettant également en valeur certaines parties de la “Liturgie des Heures”».

La Congrégation se dit enfin consciente «que les décisions prises n'ont pas toujours été faciles à accepter pour les pasteurs et les fidèles laïcs», mais elle remercie les évêques et les conférences épiscopales pour leur «réponse pastorale» durant la pandémie. L’enjeu est de célébrer les «saints mystères (…) de la manière la plus efficace possible» pour les communautés, sans négliger «le bien commun et la santé publique.»


17 février 2021, 12:36