Recherche

Vatican News
La Salle Paul VI où se déroulera la campagne de vaccination La Salle Paul VI où se déroulera la campagne de vaccination  (Vatican Media)

Début des vaccinations anti-Covid au Vatican

Annoncée dès la mi-décembre, la campagne de vaccination pour lutter contre la propagation du coronavirus devrait débuter dans les jours qui viennent au Vatican. La priorité sera accordée au personnel le plus exposé et aux personnes âgées.

Vatican News

L’administration du vaccin anti-Covid-19 devrait commencer dans la deuxième quinzaine du mois de janvier dans l’État de la Cité du Vatican, annonce ce samedi 2 janvier le responsable de la direction Santé et Hygiène du Gouvernorat dans un communiqué.

La priorité sera accordée aux catégories de personnes les plus exposées à la contagion, c’est-à-dire «au personnel de santé et de sécurité, aux personnes âgées et aux personnes en contact fréquent avec le public», toujours selon la base du volontariat. Des demandes d’adhésion à cette campagne de vaccination sont parvenues aux personnes dépendant du Saint-Siège et de l’État de la Cité du Vatican.

Administration des doses en Salle Paul VI

Un réfrigérateur à ultra basse température a été acheté pour stocker les doses de vaccin qui sont attendues «au cours de la deuxième semaine de janvier au Vatican, en quantité suffisante pour couvrir les besoins du Saint-Siège et de l'État de la Cité du Vatican» précise le communiqué.

Les doses seront administrées dans la Salle Paul VI par le personnel médical et infirmier qualifié de la direction Santé et Hygiène du Gouvernorat, conformément aux recommandations sanitaires.

L'espoir d'une immunisation généralisée

 «Nous pensons qu'il est très important, y compris dans notre petite communauté, qu’une campagne de vaccination contre le virus responsable de la Covid- 19 soit lancée dès que possible. En effet, seule une immunisation généralisée et capillaire de la population permettra d'obtenir de réels avantages en termes de santé publique pour juguler la pandémie», affirmait le professeur Andrea Arcangeli à Vatican News mi-décembre.

Le nouveau directeur de la direction Santé et Hygiène du Gouvernorat de l'État de la Cité du Vatican précisait alors que ce plan de vaccination, lancé par le Fonds d’Assistance Sanitaire (FAS) et la direction Santé et Hygiène du Gouvernorat, concernerait les citoyens de l’État de la Cité du Vatican, les employés du Saint-Siège, mais aussi les membres de leur famille bénéficiant de l’aide du FAS, à l’exception pour l’instant des moins de 18 ans, «aucune étude incluant cette tranche d'âge n'ayant encore été réalisée» soulignait le professeur Andrea Arcangeli.

Le Vatican a travaillé à se procurer des doses du vaccin développé par les laboratoires Pzifer-BioNtech mais n’exclut pas de recourir à d’autres vaccins «après évaluation de leur efficacité et de leur totale sécurité».

02 janvier 2021, 12:40