Recherche

Vatican News
Le cardinal Pietro Parolin, Secrétaire d’État du Saint-Siège Le cardinal Pietro Parolin, Secrétaire d’État du Saint-Siège  (ANSA)

Cardinal Parolin: les enseignants catholiques, des témoins de vérité

Dans un message vidéo rendu public à l’occasion du 75ème anniversaire de la fondation de l’association italienne des enseignants catholiques (Associazione Italiana Maestri Cattolici), mercredi 30 décembre, le Secrétaire d’État du Saint-Siège a encouragé les professeurs «à cultiver leurs traditions» et «à être des témoins de vérité».

«Je tiens en particulier à vous exprimer ma profonde gratitude pour votre engagement à réaffirmer la centralité de la dignité humaine dans le contexte des défis éducatifs apparus au fil des ans», a d’abord reconnu le cardinal Pietro Parolin, louant «la sagesse et la clairvoyance» de cette association née au lendemain de la Seconde Guerre mondiale.  

La conscience chrétienne

«Je vous encourage à toujours avoir une conscience claire de vos traditions. Une identité ancienne et solide, comme celle que vous tirez des motivations initiales de l'Association elle-même, est la garantie la plus convaincante de l'efficacité de l'action que vous devez mener dans les contextes nouveaux et difficiles dans lesquels vous êtes appelés à opérer», a assuré le Secrétaire d’État du Saint-Siège dans cette vidéo, assimilant la présence de cette association «à l’expression d’une conscience chrétienne mûre et d'une forte expérience ecclésiale, ainsi qu'un lieu de rencontre pour les différentes et légitimes demandes de la Nation». 

 

Les professeurs, éléments de cohésion

Et le cardinal Parolin de dresser le constat suivant: «Aujourd'hui encore, l’Italie, et surtout l'école, est en plein désarroi à cause de la pandémie. Aujourd'hui comme aux premiers jours de votre association, soyez un élément de cohésion», a-t-il exhorté, invitant les enseignants catholiques à ne surtout pas «se lasser» de travailler.  

Le Christ, seul enseignant

«Témoignez de votre désir de vous consacrer généreusement au bien de vos élèves, qui ont besoin de voir en vous des témoins de la vérité, de l'espérance et de la charité», leur a lancé le diplomate italien avant de conclure sur une note spirituelle.

«Le travail d'éducation vous invite à saisir la présence décisive d'un autre enseignant, voire du seul enseignant, le Christ. Je vous confie à lui, en lui demandant de vous remplir de l'esprit de discernement et d'amour pour les petits, afin que votre enseignement acquière la force symbolique du geste qu'il a fait à maintes reprises, de placer l'enfant au centre (cf. Mt 18, 2)», leur a rappelé le cardinal Parolin.

Le 5 janvier 2018, le Pape François avait reçu les membres de cette association italienne, les invitant à renouer leur «alliance éducative».

30 décembre 2020, 18:15