Recherche

Vatican News

Le cardinal Parolin a apporté les vœux du Pape à l’hôpital du Bambino Gesù

Mardi après-midi, le cardinal-Secrétaire d'État Pietro Parolin s’est rendu au siège de l’hôpital pédiatrique du Bambino Gesù, accueilli par la présidente Mariella Enoc, et a été virtuellement relié à la communauté de l'hôpital à laquelle il a adressé ses propres vœux et ceux du Saint-Père pour Noël.

«Nous remercions Dieu qu'il y ait ces moyens qui nous permettent de rester en contact malgré la pandémie» a dit le cardinal en regardant par écrans interposés les médecins, les infirmières et les religieux connectés via internet. «La pandémie a réduit les possibilités de notre réunion, mais j'aurais été désolé de ne pas pouvoir renouveler ce rendez-vous traditionnel. Je salue et embrasse un par un ceux qui sont connectés et j'apporte aussi avec moi la salutation et l'étreinte du Pape François», a expliqué le Secrétaire d’État.

Le cardinal a remercié les opérateurs pour le «travail généreux, consciencieux, compétent, discret et souvent caché que vous effectuez» et il a apprécié en particulier la «réponse rapide et efficace» que l'hôpital a pu offrir pendant la pandémie, réponse rendue possible «par l'excellence vécue chaque jour par l'hôpital», qui dispose de toutes les ressources «humaines et spirituelles» pour «lutter contre le mal représenté par le Covid et toutes les autres maladies qui affligent les enfants».

La force de la prière

À cet égard, le Secrétaire d'État a rappelé le message écrit par un enfant de l'hôpital, dans un dessin que le cardinal a confié garder dans son bureau. Le dessin représente de jeunes patients avec une inscription mise en évidence: «Notre prière est plus forte que le virus».

Avant les salutations virtuelles, le cardinal Parolin avait rencontré en personne, avec la présidente Mariella Enoc et la duchesse Maria Grazia Salviati, un groupe de médecins particulièrement exposés au cours de l'année dans la bataille contre le Covid-19. «Face à une situation sans précédent et incertaine», a déclaré le cardinal, «vous avez pu apporter une réponse efficace grâce à votre capacité à travailler ensemble en combinant différentes ressources et compétences. Félicitations pour ce résultat», a ajouté le cardinal. «Le Bambino Gesù a pu donner le meilleur de lui-même dans cette situation car vous avez l'habitude de donner le meilleur de vous-mêmes à chaque moment de l'année. De l'engagement quotidien naît la capacité à donner des réponses même en cas d'urgence. Que le Seigneur bénisse vos efforts.»

23 décembre 2020, 15:41