Recherche

Vatican News
La coupole de la basilique Saint-Pierre est en cours de restauration. La coupole de la basilique Saint-Pierre est en cours de restauration.  

Au Vatican, les travaux de rénovation du dôme de Saint-Pierre en cours

Dans l’Osservatore Romano du 5 mars dernier, l’architecte Luca Virgilio chargé des travaux de la basilique Saint-Pierre, explique le déroulé des travaux qui sont en cours depuis le 2 septembre 2019.

Anne-Quitterie Jozeau/Nicola Gori – Cité du Vatican

Au total, la superficie de Saint-Pierre représente plus de 35 000 mètres carrés. Les travaux de rénovation de la basilique doivent encore durer plus de trois ans. La basilique comprenant deux dômes mineurs et le dôme majeur appelé également «tambour», s’est recouverte d’importants échafaudages avoisinant les 80 mètres de hauteur le 2 septembre dernier.

Cet imposant bâtiment, érigé par Michel-Ange et Giacomo Della Porta à partir de 1506, voit se succéder différents travaux de rénovation depuis le Jubilé de l’an 2000. Cette année-là, il s’agissait de la façade. En 2007, c’était au tour des deux dômes mineurs Clémentine et Grégorien.

Des échafaudages dépassant les 80 m de hauteur 

La partie la plus importante de la basilique, le dôme majeur, en a encore pour 4 ans. Les deux premières années sont vouées aux huit miroirs et aux huit contreforts. Durant les deux dernières années, il s’agira de fixer ces contreforts et miroirs.

Luca Virgilio explique avoir fait construire des échafaudages de plus de 80 mètres de hauteur, afin d’atteindre le niveau le plus élevé, au-dessus du grenier du dôme.   

Le tambour correspond à 8 900 mètres carré de travertin. Quant aux petits dômes, tous deux font 1 345 mètres carré de superficie.

L’objectif : préserver les éléments historiques

L’architecte explique leur projet de rénovation : il est question de blanchir la pierre, «sans complètement blanchir la surface de la pierre en préservant la précieuse “patine historique”».

Le chantier a débuté sur la face avant de la basilique, afin que cela soit démonté le plus tôt possible, pour que les pèlerins soient en capacité d’ «apprécier la façade principale du dôme dans son intégrité retrouvée et sa blancheur originelle». 

06 mars 2020, 16:17