Recherche

Vatican News
Le Pape et les agents de l'inspection de la sécurité publique travaillant près le Vatican, ce 8 février 2020 Le Pape et les agents de l'inspection de la sécurité publique travaillant près le Vatican, ce 8 février 2020  (Vatican Media)

Le Pape salue le travail des policiers veillant place Saint-Pierre

Le Souverain Pontife remercie les dirigeants et agents de l’Inspection de la sécurité publique italienne délégués auprès du Vatican pour leur «service quotidien effectué de manière remarquable», lors d’une audience ce samedi 8 février.

Les policiers italiens qui protègent les alentours du Vatican ou les déplacements du Pape dans son diocèse de Rome ou en Italie –une mission qui leur est confiée depuis la signature des Accords du Latran ratifiés en 1929- ont été reçu ce samedi matin au Vatican par le Pape qui s’est réjoui de cette «belle tradition» qu’est leur rencontre. Le Pape a exprimé ses vœux «de sérénité et de paix» pour la nouvelle année et exprimé aux agents sa gratitude pour leur «précieux travail».

Accompagner les pèlerins

Le Pape reconnait qu’il «n'est pas facile d'établir un rapport quotidien» avec les touristes et les pèlerins qui visitent la place, la basilique Saint-Pierre, les musées du Vatican ou qui viennent le rencontrer. «Dans la diversité des situations, vous êtes appelés à combiner leurs besoins avec les règles indispensables de l'ordre public et le déroulement tranquille de la vie», souligne le Pape, que ce soit autour de la Cité du Vatican et des lieux sacrés de la foi catholique, que lors de ses visites pastorales à Rome et en Italie. Le Pape assure avoir noté en personne «leur présence discrète et efficace».

Un travail en fidélité au Pape

Outre leur compétence et professionnalisme, le Pape souligne combien leur travail «montre un amour sincère et un attachement fidèle au Siège Apostolique», comme en témoigne la coopération constante et de qualité avec la gendarmerie du Vatican.

Le Pape demande l’intercession de la Vierge pour les protéger ainsi que leurs proches, et renouvelle son espoir que «leur engagement quotidien, parfois non dépourvu de risques, soit toujours animé par la flamme de la foi, de l'espoir et de la charité. Une flamme humble, simple mais authentique».

08 février 2020, 17:54