Cerca

Vatican News
Conférence de presse au Vatican le 22 février 2019. Conférence de presse au Vatican le 22 février 2019.  

Conférence de presse: collaborer urgemment avec les autorités civiles

Dénoncer les abuseurs aux autorités civiles, l’affaire Theodore McCarrick et la responsabilité des évêques vis-à-vis des victimes, font partie des sujets convoqués durant la conférence de presse du vendredi 22 février, second jour de sommet sur la protection des mineurs.

Après la terrible crise qui a frappé l’Église américaine à cause «d’omissions», nous nous sommes engagés à toujours dénoncer les cas d’abus; la transparence est notre avenir, nous devons affronter nos péchés, ne pas chercher à les faire disparaître. En ces termes, le cardinal américain Sean Patrick O’Malley, archevêque de Boston, a développé sa vision de l’attitude à adopter vis-à-vis des abus. Il perçoit la collaboration avec les autorités judiciaires civiles comme fondamentale. 

Il n’y a rien de plus urgent en ce moment pour l’Église que de trancher sur les meilleurs moyens de protéger les mineurs, a-t-il affirmé, d’autant plus que nous vivons «dans un village global».

De fait, un événement qui se produit dans une partie du monde a des répercussions pour tous. C’est pourquoi nous ne pouvons admettre qu’un prêtre fasse du mal à des enfants, a ajouté Mgr Charles Scicluna, archevêque de Malte.  La sanction peut être proportionnelle, mais une attitude prudentielle est «fondamentale». «Je ne retire pas quelqu'un du troupeau pour le punir, mais pour protéger le troupeau», a-t-il relevé. 

 

L'archevêque de Malte a également développé le thème de la collégialité, car l'Eglise est «une équipe». «Nous devons tous investir les uns dans les autres. Chacun de nous aspire à des résultats concrets, pratiques. Les évêques doivent se sentir responsables de leurs actes».  

Pour le cardinal Cupich, archevêque de Chicago, également présent au point presse,  tous les participants doivent «quitter cette rencontre en ayant changé d'état d'esprit. Nous devons rentrer chez nous transformés grâce à nos échanges avec des personnes du monde entier.».

22 février 2019, 18:32