Recherche

Vatican News
Mesures sanitaires à Monrovia au Liberia, le 16 février 2021. Mesures sanitaires à Monrovia au Liberia, le 16 février 2021.   (ANSA)

Covid: le Pape offre du matériel médical au Liberia

Du matériel de santé a été envoyé par le Pape au Liberia, pays d’Afrique de l’Ouest où les vaccinations se déroulent très lentement. Le secrétaire général de la Conférence épiscopale nationale, le père Dennis Cephas Nimene se dit très «reconnaissant» au Saint-Père pour ce don, sa proximité n'ayant jamais été interrompue depuis 2020.

Isabella Piro et Gabriella Ceraso - Cité du Vatican

Dans le cœur du Pape François, l'Afrique et tous ceux qui subissent les conséquences de la pandémie sans ressources ni structures adéquates. Plus de cinq millions de personnes sont touchées sur tout le continent africain. Le 11 août déjà, deux ventilateurs pulmonaires portatifs, dix boîtes de masques chirurgicaux et d'autres fournitures médicales sont arrivés à l'hôpital catholique "Good Shepherd" de Siteki, en Eswatini, l'État sud-africain qui compte plus de 34 000 cas de coronavirus, dont plus de 900 décès. À cette occasion, l'évêque de Manzini, Mgr José Luis Ponce de León, avait remercié le Pape pour son rôle actif et moteur dans cette phase difficile de la vie de l'humanité.

Antiseptiques, ventilateurs, masques

Et l'activité papale ne s'arrête pas. Quelques jours plus tard, face à plus de 5 500 cas de coronavirus au Liberia, un pays africain qui a enregistré jusqu'à présent 245 décès, François a envoyé une grande quantité de matériel médical à l'hôpital catholique de St Joseph dans le diocèse de Monrovia. Le don du Pape a été remis à l'hôpital mercredi 25 août par le nonce apostolique local, Mgr Dagoberto Campos Salas, en présence du secrétaire général de la Conférence épiscopale nationale, le père Dennis Cephas Nimene. Il s'agit de médicaments antiseptiques, de ventilateurs, de masques, de casques respiratoires, d'oxygène et de visières de protection.

 

Une solidarité qui ne s'arrête pas

Le père Nimene a rappelé que l'attention du Pape s'était déjà portée sur le pays au début de la pandémie en 2020, lorsqu'il a soutenu le travail de l'Église catholique au Liberia avec des dons de 40 000 euros. «Ce dernier don, a souligné le secrétaire général de l’épiscopat, représente donc la continuation d'une longue solidarité».

Un personnel sanitaire déjà éprouvé par Ebola

La vaccination au Liberia se déroule lentement; jusqu'à présent 0,6% de la population a reçu une double dose. Dans ce pays, l'Église catholique gère 22 structures sanitaires, dont l'hôpital "St Joseph", géré par l'Ordre de Saint Jean de Dieu (Fatebenefratelli), est un point de référence. En 2014, se souvient le père Nimere, «l'ensemble du personnel de l'hôpital, religieux et laïc, a fait face à la pandémie d'Ebola. Et depuis lors, de nombreux efforts sont déployés pour préparer le personnel et équiper la structure de manière adéquate pour des urgences similaires».

30 août 2021, 16:20