Recherche

Vatican News
Susanne, infirmière à l'hôpital Gemelli, originaire de Guinée-Conakry. Susanne, infirmière à l'hôpital Gemelli, originaire de Guinée-Conakry. 

Susanne, infirmière au Gemelli: «soigner est une mission à faire avec le coeur»

Présente à l'Angélus du Pape François ce dimanche, cette jeune femme d'origine guinéenne revient sur les paroles de François envers les personnels de santé. Des paroles qui l'ont particulièrement touchée.

Propos recueillis par Marco Guerra - Cité du Vatican

Parmi les nombreuses personnes présentes ce dimanche sous les fenêtres de l'hôpital Gemelli de Rome, figuraient des fidèles de toutes nationalités. Une partie du personnel médical de l'établissement a également suivi l'Angélus du Pape François depuis son balcon. Suzanne en fait partie. Originaire de Guinée-Conakry, elle travaille comme infirmière au Gemelli depuis plusieurs années. Un bouquet de fleurs à la main, qu'elle a apporté au Pape, elle revient avec émotion sur les mots du Saint-Père qui a tenu à rappeler l'importance des soignants.

«Ça a été une grande émotion pour moi que de venir prier pour notre Pape. Aujourd'hui j'ai prié pour lui, pas comme Pape mais comme un patient qui aujourd'hui a besoin de nous. Il prie toujours pour les malades. Je l'ai fait avec tout mon coeur, et je continuerai à le faire tous les jours. Aujourd'hui je suis venus avec des fleurs pour le Pape, ça m'est venu spontanément» explique t-elle, encore émue.

«Les paroles que le Pape a eu sur les malades et quelque chose de très important que les gens ne prennent pas en considération. Si une personne souffre, est malade, un simple sourire ou une caresse peut lui arriver au coeur» complète l'infirmière.

«Cela fait un an que nous nous battons contre un ennemi invisible, le Covid-19, il y a beaucoup de patients hospitalisés, mais nous les personnels de santé, on devient une part de leur famille, parfois plus», poursuit Suzanne, qui rappelle que les «paroles du Pape nous encouragent à travailler encore avec le cœur, c'est notre travail, notre mission, que nous devons faire avec le cœur». 

Suzanne, infirmière à l'hôpital Gemelli

 

11 juillet 2021, 14:59