Recherche

Vatican News

Angélus: le Pape rappelle l'importance d'un système de santé accessible à tous

Première apparition publique du Pape François depuis son opération: le Saint-Père a récité la prière de l’Angélus depuis les fenêtres de sa chambre, à l’hôpital universitaire Gemelli de Rome.

«J'ai beaucoup ressenti votre proximité et le soutien de vos prières. Je vous remercie de tout mon cœur !» a d’emblée déclaré le Pape, qui, malgré sa convalescence, a tenu à maintenir ce rendez-vous dominical, en présence de fidèles et journalistes ayant fait le déplacement jusqu’à l’hôpital Gemelli où il se trouve depuis dimanche dernier. Souriant, le Pape les a salués du balcon du 10e étage, visiblement heureux de les retrouver. Brandissant des drapeaux et des banderoles, les fidèles l'ont chaleureusement applaudi. Aux cotés du Saint-Père, plusieurs enfants soignés au sein du département d'oncologie pédiatrique de l'hôpital.

Comme de coutume, François est revenu sur l’Évangile du jour relatant l’envoi en mission des disciples qui faisaient des onctions d’huile à de nombreux malades, et les guérissaient» (Mc 6, 13). Cette huile est «certainement le sacrement de l'onction des malades, qui réconforte l'esprit et le corps», mais elle est aussi «l'écoute, la proximité, le soin, la tendresse de ceux qui s'occupent du malade: c'est comme une caresse qui fait du bien, qui apaise la douleur et qui soulage», a-t-il affirmé. Tôt ou tard, chacun a besoin de cette onction et aura ensuite mission de la donner à son tour «par une visite, un appel téléphonique, une main tendue à ceux qui ont besoin d'aide». Une des choses qui nous sera demandée lors du Jugement dernier sera précisément cette proximité avec les malades, a insisté l'évêque de Rome.

Importance d'un système de santé accessible à tous

Et le Pape d’apporter un témoignage personnel: «en ces jours d'hospitalisation, j'ai pu constater l'importance d'un bon service de santé, accessible à tous, comme c’est le cas en Italie et dans d'autres pays. (…) Il ne faut pas perdre ce bien précieux. Il faut le maintenir ! Et pour cela, nous devons tous nous engager, car il est utile à tous et nécessite la contribution de tous», a-t-il pointé, soulignant la nécéssité de sauvegarder les institutions assurant un service gratuit.

Le Saint-Père a également réitéré sa gratitude et ses encouragements aux médecins ainsi qu’à l’ensemble du personnel soignant et hospitalier. «Prions pour tous les malades, en particulier ceux qui se trouvent dans des conditions plus difficiles: personne ne doit être laissé seul, que tous puissent recevoir l'onction de l'écoute, de la proximité et du soin. Demandons-le par l'intercession de Marie, notre Mère, Santé des malades», a-t-il conclu. 

Au terme de l'Angélus, le Pape a évoqué le dimanche de la Mer, qui se tient ce 11 juillet, disant prier pour les marins et leurs familles, exhortant chacun à prendre soin des mers et des océans, notamment en en éliminant le plastique.

François a également mentionné la fête de saint Benoît, père fondateur du monachisme en Occident. L'occasion pour le Saint-Père de saluer toute la grande famille bénédictine, et d'inviter à prier pour l'Europe -dont saint Benoît est le patron- afin qu'elle soit «unie autour de ses valeurs fondatrices».

Revoir l'intégralité de l'Angélus du dimanche 11 juillet 2021
11 juillet 2021, 12:15

L'Angélus est une prière en mémoire du Mystère de l’Incarnation du Christ, récitée trois fois par jour : à six heures le matin, à midi et le soir vers dix-huit heures, au moment où sonne la cloche de l’Angélus. Son nom Angelus dérive du premier verset de la prière en latin : Angelus Domini nuntiavit Mariae. Elle consiste en une lecture brève de trois textes simples sur l’Incarnation du Christ, et la récitation de trois «Je vous salue Marie». Cette prière est récitée par le Pape tous les dimanches et les jours de fête à midi place Saint Pierre. Avant de réciter la prière, le Pape prononce un bref discours se référant aux Lectures du jour. Après la prière, il salue les pèlerins.

Entre Pâques et Pentecôte, l’Angélus cède sa place au Regina Coeli, une prière qui fait mémoire de la résurrection de Jésus Christ, et à la fine de laquelle le Gloria est récité trois fois.

Angelus / Regina Coeli récents

Tout lire >