Recherche

Vatican News
Vue sur la ville de Tripoli, au Liban. Vue sur la ville de Tripoli, au Liban.  

Avant la journée du 1er juillet, le Pape demande de prier pour le Liban

A l’avant-veille de la journée spéciale de prière et de réflexion pour le Liban du 1er juillet au Vatican, le Saint-Père a invité une nouvelle fois les fidèles à prier pour le Liban.

«Avec les responsables de toutes les Églises présentes au Pays du Cèdre, nous nous inspirerons de la parole de l'Écriture qui dit : "Le Seigneur Dieu a des projets de paix" (Jr 29,11)», a déclaré François après la prière de l’Angélus, le mardi 29 juin, en la Solennité des saints Pierre et Paul. Avant de continuer :

“J'invite chacun à se joindre à nous spirituellement, en priant pour que le Liban se remette de la grave crise qu'il traverse et montre à nouveau au monde son visage de paix et d'espoir.”

Journée du 1er juillet

Cette rencontre s’intitulera «Le Seigneur Dieu a des projets de paix. Ensemble pour le Liban». Trois sessions de consultations auront lieu au Palais apostolique à 10h, 11h20 et 16h30, avec un déjeuner à la Maison Sainte-Marthe à 13h. La journée se conclura par une prière œcuménique pour la paix, à 18h à la basilique Saint-Pierre.

Lors d’une conférence de presse pour présenter l’évènement, Mgr Paul Richard Gallagher, le secrétaire pour les Relations avec les États, a insisté sur le contexte historique du centenaire de la création de l’État du Grand Liban, en 2020, qui impliquait notamment l’Église maronite, mais qui n’a pas été célébré avec la solennité prévue en raison de la pandémie et de l’effondrement institutionnel et économique du pays. «Le Saint-Siège est fortement préoccupé par l’effondrement du pays , au niveau financier, économique et social, qui frappe d’une façon particulière la communauté chrétienne et l’identité du Liban», a expliqué le responsable de la diplomatie pontificale.

Plusieurs chefs religieux libanais participeront à l’évènement, comme le cardinal Bechara Boutros Raï, pour porter la voix des maronites, Mgr Cesar Essayan, vicaire apostolique de l’Église latine, le patriarche melkite Youssef Absi ou encore le patriarche syro-catholique Ignace Youssef III Younan.

29 juin 2021, 12:58