Recherche

Vatican News
La basilique de Guadalupe, à Mexico. La basilique de Guadalupe, à Mexico.  (AFP or licensors)

Le Pape au Celam: l’Assemblée ecclésiale est le signe d’une Église du peuple

«Nous sommes tous des disciples missionnaires en sortie»: avec cette devise, la première Assemblée ecclésiale d'Amérique latine et des Caraïbes est présentée aujourd'hui depuis la basilique de Guadalupe à Mexico où elle aura lieu du 21 au 28 novembre prochain. Dans un message vidéo, le Pape François propose son accompagnement en mettant l'accent sur le peuple de Dieu et la prière.

Gabriella Ceraso – Cité du Vatican

«Cher Miguel... Je veux être avec vous en ce moment et dans la préparation (de l’événement) jusqu'en novembre». Sur un ton fraternel et familier, le Pape François s'adresse, en ouverture de son message vidéo, à Mgr Miguel Cabrejos Vidarte, l’archevêque de Trujillo et président de la Conférence épiscopale péruvienne et du Conseil épiscopal d'Amérique latine (CELAM).

Le Saint-Père s’exprime à l’occasion de la présentation ce dimanche, de manière virtuelle, de l'Assemblée ecclésiale d'Amérique latine et des Caraïbes, qui se tiendra à Mexico du 21 au 28 novembre, après un report dû à la pandémie. Avec pour thème «Nous sommes tous des disciples missionnaires en sortie», cet événement commémorera, 14 ans plus tard, la 5e Conférence générale de l'épiscopat latino-américain d'Aparecida. Il aura pour objectifs, explique le CELAM dans une note, «de contempler la réalité de nos peuples, d'approfondir les défis du continent, de raviver l'engagement pastoral et de rechercher de nouvelles voies en clé synodale».

Une rencontre du peuple de Dieu à la recherche de sa volonté

Dans son message vidéo, le Pape souligne la valeur à donner à cette prochaine Assemblée, qui ne doit pas être comprise comme «une conférence de l'épiscopat latino-américain comme les précédentes - la dernière à Aparecida - dont nous avons encore beaucoup à apprendre», mais plutôt comme «une rencontre du peuple de Dieu» sur un chemin, avec «des laïcs, des consacrés, des prêtres, des évêques», qui ensemble prient, parlent, pensent, discutent et cherchent la volonté de Dieu.

Les élites ne sont pas l'Église

Tout en exprimant sa proximité, le Souverain pontife indique à Mgr Vidarte, et à tout le CELAM, deux critères qui accompagnent ce «temps qui ouvre de nouveaux horizons d'espérance». Le premier se résume à cette expression: «Ensemble avec le peuple» et s'oppose au concept d'une Église élitiste car, pour François, «une Assemblée ecclésiale est le signe d'une Église sans exclusion».

Le Pape souhaite que cette Assemblée ecclésiale ne soit pas une élite séparée du saint peuple fidèle de Dieu. «Ensemble avec le peuple: n'oubliez pas que nous faisons tous partie du peuple de Dieu, nous en faisons tous partie, et ce peuple de Dieu qui est infaillible "in credendo", comme nous le dit le Concile, est ce qui nous donne le sentiment d’appartenance. En dehors du peuple de Dieu naissent des élites, des élites éclairées par une idéologie ou une autre, et ce n'est pas l'Église. L'Église se donne à la fraction du pain, l'Église se donne avec tous, sans exclusion».

Prière pour invoquer la présence du Seigneur

L'autre critère indiqué par François à l'Église d'Amérique latine et des Caraïbes pour préparer cet événement est la prière: «le Seigneur est au milieu de nous, dit François, qu’Il se fasse sentir, d'où notre demande qu'il soit avec nous».

Le Pape exprime enfin, une nouvelle fois, sa proximité, sa prière et les meilleurs vœux afin que tous procèdent avec courage pour que les choses avancent.

 

24 janvier 2021, 18:43