Recherche

Vatican News
Populations déplacées de Cabo Delgado Populations déplacées de Cabo Delgado  (AFP or licensors)

La proximité du Pape avec la population mozambicaine de Cabo Delgado

Le Saint-Père a de nouveau exprimé sa solidarité à l'évêque de Pemba, Mgr Luiz Fernando Lisboa, qu’il a reçu vendredi en audience. Dans cette région du nord du Mozambique, les déplacés se comptent par centaines de milliers. Les affrontements armés en cours pour le contrôle des ressources naturelles de la province infligent de terribles souffrances à la population.

Vatican News

Un nouveau signe «de la proximité et du grand amour» du Pape pour le peuple mozambicain et, en particulier, pour les habitants de la région meurtrie de Cabo Delgado: c’est ainsi que l’évêque de Pemba perçoit la rencontre qu’il a eue hier avec le Pape François au Vatican.

Au cours de l'audience qui a duré environ une quarantaine de minutes, Mgr Lisboa a exposé au Pape la grave situation humanitaire qui prévaut dans cette région septentrionale, infiltrée depuis quelques années par des groupes islamistes qui y font régner la terreur pour le contrôle des ressources naturelles. En 2010, la découverte d’un des plus grands gisements de gaz naturels au large des côte de Cabo Delgado a en effet rebattu les cartes et suscité les convoitises.

Or, c’est la population civile qui paie aujourd’hui les conséquences de ce conflit; en trois ans, l’on compte plus de 2 000 morts et les déplacés internes sont évalués à quelque 600 000, dont 150 000 dans la seule ville de Pemba. Son évêque, Mgr Lisboa, rappelle l’aide économique récemment offerte par le Pape pour répondre aux besoins de ces populations démunies.

Ce geste concret de sollicitude du Saint-Père fait suite à l’appel qu’il avait lancé lors de sa bénédiction Urbi et Orbi de Pâques, le 12 avril dernier. Quelques mois plus tard, l’évêque de Rome avait appelé Mgr Lisboa pour lui exprimer de vive voix son inquiétude et toute sa proximité.

François avait d’ailleurs déjà évoqué cette dramatique situation lors de son voyage apostolique au Mozambique, en septembre 2019. Cette intervention est «fondamentale», car elle a permis «d’internationaliser cette crise», insiste Mgr Lisboa. De fait, de nombreuses aides commencent à arriver de diverses parties du monde à Cabo Delgado.

Le Pape continue de suivre les événements de près et prie constamment pour les personnes qui en souffrent, conclut l’évêque de Pemba.

19 décembre 2020, 13:13