Recherche

Vatican News
Rencontre de Taizé à Wroclaw en Pologne, le 1er janvier 2020. Rencontre de Taizé à Wroclaw en Pologne, le 1er janvier 2020. 

Le Pape invite les jeunes de Taizé au courage de suivre le Christ

Dans un message signé du cardinal Secrétaire d’État Pietro Parolin, le Pape François s’adresse samedi 26 décembre aux jeunes participants à la 43e rencontre européenne de la communauté de Taizé, qui aura lieu en mode virtuel cette année. Il les invite à une culture de la rencontre cimentée par l’espérance.

«Le Pape François est heureux, cette année encore, de se joindre à vous par la pensée et la prière», déclare en préambule le cardinal Parolin dans cette lettre au nom du Pape.

La situation sanitaire ne permettant pas, cette fois-ci, un tel rassemblement, François loue donc la créativité et l’imagination des jeunes: «Bien que dispersés, vous êtes reliés d’une manière inédite grâce aux nouveaux moyens de communication.»

Espérer à temps et contretemps

Que ces journées pendant lesquelles vous priez ensemble et vous vous soutenez les uns les autres dans la foi et la confiance, vous aident à «espérer à temps et à contretemps», comme le souligne le thème du message qui vous accompagnera au long de l’année 2021, encourage le Souverain pontife, soulignant combien le fait même de se «rencontrer» d’une manière virtuelle «nous met déjà sur le chemin de l’espérance». 

 

En effet, comme l’énonce le Saint-Père dans sa dernière encyclique Fratelli tutti, «personne ne peut affronter la vie de manière isolée. Nous avons besoin d’une communauté qui nous soutient, qui nous aide et dans laquelle nous nous aidons mutuellement à regarder de l’avant» (n. 8). «Ne soyez pas de ceux qui sèment le désespoir et suscitent une méfiance constante, ce serait neutraliser la force de l’espérance qui nous est offerte par l’Esprit du Christ ressuscité», insiste donc le Souverain pontife.  

L'espérance est audace

Au contraire, enjoint-il, laissez-vous habiter par cette espérance, «elle vous donnera le courage de suivre le Christ et de travailler ensemble avec et pour les plus démunis, en particulier ceux qui ont du mal à affronter les difficultés du temps présent.»

«L’espérance est audace, elle sait regarder au-delà du confort personnel, des petites sécurités et des compensations qui rétrécissent l’horizon, pour s’ouvrir à de grands idéaux qui rendent la vie plus belle et plus digne. Marchons dans l’espérance!», dit encore Fratelli tutti, n. 55.

«Puissiez-vous, tout au long de cette année, continuer à développer une culture de la rencontre et de la fraternité et à marcher ensemble vers cet horizon d’espérance dévoilé par la résurrection du Christ», a conclu le cardinal Parolin au nom du Pape, qui bénit chacun et chacune de ces jeunes, de même que les frères de la communauté de Taizé.

Dès le mois de juin dernier, les organisateurs avaient annoncé que la rencontre prévue en fin d’année à Turin, dans le nord de l’Italie, serait reportée à décembre 2021. Les incertitudes sur l’évolution de la pandémie de Covid-19 demeurant, la rencontre qui se tient entre Noël et le Nouvel an se fera donc entièrement en ligne. Les jeunes du monde entier pourront ainsi en profiter et participer aux prières communes, ateliers et méditations bibliques prévus.

Le thème choisi pour cette 43e rencontre européenne est le titre du message écrit à cette occasion par le frère Aloïs: «Espérer à temps et à contretemps – Un message pour 2021».

                                                    

26 décembre 2020, 13:21