Recherche

Vatican News
Un secouriste dans les décombres d'un immeuble, à Izmir, en Turquie. Un secouriste dans les décombres d'un immeuble, à Izmir, en Turquie.  (AFP or licensors)

Angélus: le Pape prie pour les populations affectées par le séisme en mer Egée

Un séisme a frappé, vendredi 30 octobre 2020, l'ouest de la Turquie faisant de nombreuses victimes. Le Pape s’est fait proche, en ce dimanche de la Toussaint, de ces populations.

Vatican News

Le Pape François, au terme de la prière de l’angélus, a tourné son regard vers la mer Egée, épicentre d’un tremblement de terre, évalué à 6,6 sur l'échelle de Richter par les autorités turques. Au moins 51 personnes sont mortes et 896 autres ont été blessées en Turquie, a indiqué ce dimanche le vice-président turc Fuat Oktay.

«Prions pour les populations de la région située en mer Egée, qui ont été frappées, il y a deux jours, par un violent séisme», a déclaré le Saint-Père, en ce dimanche 1er novembre.

Les secours sont toujours à pied d’œuvre pour tenter de retrouver des survivants, après le séisme qui a eu lieu au sud-ouest d'Izmir, troisième plus grande ville de Turquie, et près de l'île grecque de Samos. La nuit dernière, ils sont parvenus à extraire des gravats un homme âgé de 70 ans qui a aussitôt été transporté à l'hôpital. Des milliers de tentes ont été installées pour héberger les familles dont les habitations se sont effondrées. 

 

Le tremblement de terre s'est produit dans une zone régulièrement secouée de la mer Egée. Il a été ressenti jusqu'à Istanbul et Athènes et a provoqué un raz-de-marée qui a inondé les rues de Seferihisar, ville turque située près de l'épicentre, et balayé les côtes de l'île grecque de Samos.

C'est la deuxième fois que la Turquie subit cette année un tremblement de terre. En janvier dernier, un séisme d'une magnitude de 6,7 avait fait une quarantaine de morts dans les provinces d'Elazig et de Malatya, à l’est du pays.

Applaudissements pour le bienheureux Michael McGivney

Le Pape François a par ailleurs évoqué la béatification ce samedi aux États-Unis, à Hartford, du père Michael McGivney, fondateur des Chevaliers de Colomb. Il a invité les fidèles, rassemblés place Saint-Pierre, à applaudir ce prêtre diocésain et à suivre son exemple. «Engagé dans l'évangélisation, il s'est efforcé de venir en aide aux personnes dans le besoin, en favorisant l'entraide. Son exemple nous stimule tous à témoigner toujours plus de l'Évangile de la charité», a relevé le Pape.

 

Enfin, le Saint-Père a rappelé que ce lundi 2 novembre, jour de commémoration des fidèles défunts, il se rendrait au cimetière teutonique, au cœur du Vatican, à quelques mètres de la Maison Sainte-Marthe, pour y célébrer la messe, affirmant s’unir ainsi spirituellement «à ceux qui, en ces jours, dans le respect des règles sanitaires, qui sont importantes, iront prier sur les tombes de leurs proches dans toutes les parties du monde».

(Avec AFP)

01 novembre 2020, 13:11