Cerca

Vatican News
Mgr Azuaje, l'archevêque de Maracaibo. Mgr Azuaje, l'archevêque de Maracaibo. 

Le Pape adresse un message aux jeunes de l’Action catholique au Venezuela

Le Pape a adressé un message à l’archevêque de Maracaibo, Mgr José Luis Azuaje Ayala, à l’occasion de la 11e Rencontre nationale des Jeunes de l’Action catholique sur le thème “Mission avec tous et pour tous”.

Le Pape, dans son message, encourage les participants à la rencontre de Maracaibo pour vivre ces journées «comme une occasion propice pour partager et renouveler ensemble la foi et l’engagement apostolique, à partir de la dynamique d’une Église en sortie» pour «transmettre avec courage l’espérance et la joie de l’Évangile dans tous les domaines, en tenant compte spécialement des personnes les plus dans le besoin et les plus écartées de la société».

«La mission évangélisatrice, écrit le Pape, naît de l’adhésion au don de la foi en Jésus-Christ, que nous recevons à travers le baptême. Ce don nous a été donné gratuitement, il se vit au sein de la communauté ecclésiale et nous l’annonçons gratuitement, librement, et nous le partageons avec les autres. Cela veut dire que nous le vivons en communion avec tous, et que nous sommes envoyés pour qu’il rejoigne tout le monde, sans exclure personne.».

Le Pape conclut son message en confiant ces jeunes Vénézuéliens à la bénédiction de Jésus et à la protection de la sainte Vierge.

Un contexte difficile au Venezuela

Cette rencontre s'inscrit dans un contexte difficile pour ce pays, autrefois le plus riche d'Amérique latine, mais qui est confronté depuis quelques années à une émigration massive liée à une crise politique économique d'une gravité extrême. Aucune issue ne semble se profiler dans le conflit entre le gouvernement socialiste de Nicolas Maduro et son opposant libéral Juan Guaido, qui a annoncé tenir le rôle de président par intérim, en tant que président du Parlement. Les conséquences économiques de l'isolement politique du pays sont catastrophique. La récession pourrait atteindre -35% cette année, en raison de l'effondrement des exportations de pétrole. 

L'Église tient donc un rôle particulier pour tenter de maintenir une certaine cohésion sociale et éviter que le Venezuela ne sombre dans le chaos. Le Pape François a multiplié les contacts avec les évêques du Venezuela afin d'encourager leurs efforts au service de la justice sociale. Le 14 juillet dernier, au terme de la prière de l'Angélus, le Pape avait invité à prier pour que les différentes parties impliquées dans ce conflit puissent trouver un accord afin d'épargner de nouvelles souffrances à la population.

13 septembre 2019, 15:36