Cerca

Vatican News
Les chapelets bénis seront donnés aux familles catholiques syriennes. Les chapelets bénis seront donnés aux familles catholiques syriennes.   (AFP or licensors)

Le Pape bénit des chapelets pour les Syriens en détresse

Après la prière de l’angélus en cette fête de l’Assomption, le Pape François a tenu à bénir un grand nombre de chapelets qui seront distribués aux communautés catholiques syriennes dévastées par la guerre qui ravage le pays depuis huit ans.

Six-mille chapelets et dizainiers, réalisés par les carmélites de Bethléem et à l’initiative de l’organisation «Aide à l’Église en détresse», ont ainsi été bénis par le Pape François ce 15 août 2019.

Les chapelets seront donnés aux familles catholiques syriennes, en particulier celles qui ont perdu des proches dans le conflit meurtrier.

En huit ans, depuis 2011, plus de 370 000 morts sont à déplorer et quelque 13 millions de Syriens sont déplacés où réfugiés dans d'autres pays. 

«La prière faite avec foi est puissante! Continuons à prier le Rosaire pour la paix au Moyen-Orient et dans le monde entier», a conclu le Pape François, ému.

Les appels pour la Syrie sont fréquents depuis le début du pontificat de François. Dès son premier message Urbi et Orbi, lors des célébrations de Pâques en avril 2013, le Saint-Père évoquait «la Syrie bien-aimée» et la population blessée par le conflit, mais aussi «les nombreux réfugiés, qui attendent aide et consolation».

Le 1er juin 2016, à l’occasion de la Journée internationale de l’enfant, le Pape invite les enfants du monde entier à s’unir en prière avec leurs camarades syriens.

Le 2 décembre 2018, premier dimanche de l’Avent, il allume un cierge, symbole de paix, pour les petits qui vivent les conflits afin qu’ils ne perdent pas l’espérance. François ne cesse de le marteler : la paix «commence dans le cœur».

15 août 2019, 12:42