Cerca

Vatican News
L'empreinte de l'astronaute Buzz Aldrin sur la lune, le 21 juillet 1969. L'empreinte de l'astronaute Buzz Aldrin sur la lune, le 21 juillet 1969.  

Le Pape revient sur l’aventure Apollo

A l’issue de la prière de l’Angélus, le Pape François, s’adressant à la foule de pèlerins rassemblée place Saint-Pierre, est revenu sur la journée du 21 juillet 1969, où pour la première fois l’homme a marché sur la lune.

C’était il y a 50 ans jour pour jour, le 21 juillet 1969, à 2 h 56 Temps Universel, l’astronaute Neil Armstrong posait le pied sur la Lune. « Il y a cinquante ans, qui semblent hier, l'homme a mis le pied sur la lune, réalisant un rêve extraordinaire», a déclaré le Saint-Père à l’issue de la prière de l’Angélus du 21 juillet. Un souvenir de ce grand pas pour l’humanité qui doit susciter le désir de progresser ensemble vers des objectifs encore plus grands : « Plus de dignité pour les faibles, plus de justice entre les peuples, plus d'avenir pour notre maison commune», a exhorté François. 

Une prouesse scientifique

Le 20 juillet, les trois astronautes américains, Neil Armstrong, Buzz Aldrin et Michael Collins se placaient en orbite autour de la Lune et préparaient l’alunissage du module lunaire Eagle. Le lendemain, Neil Armstrong sera le premier à poser le pied sur la Lune, suivi par Buzz Aldrin, Michael Collins restant à bord de la capsule. Ils réalisent alors un vieux rêve des hommes et une prouesse technique et scientifique inédite.

Salut aux pélerins

Comme à l’accoutumée, le Pape a ensuite salué les Romains et les pèlerins venus l’écouter place Saint-Pierre, avec une salutation particulière aux novices de Filles de Marie Auxiliatrice de différents pays et les jeunes de Chiry-Ourscamp dans les Hauts-de-France.  

21 juillet 2019, 12:50