Cerca

Vatican News
Le Saint-Père et les membres de la fédération internationale de patinage, le 13 juin 2019. Le Saint-Père et les membres de la fédération internationale de patinage, le 13 juin 2019.  

Le Pape à la fédération de patinage : le sport doit être au service de l'humanité

François a reçu en audience la fédération internationale de patinage sur glace. Dans les paroles du Pape: discipline, travail d'équipe, recherche de l'excellence, mais surtout respect des autres et service que le sport doit rendre à l'humanité.

Cecilia Seppia - Cité du Vatican

Il y a aussi de la place pour le sport dans l’agenda du Pape François, qui dans la Salle des Papes au Vatican, a reçu jeudi 13 juin la Fédération Internationale de Patinage : des dirigeants et des athlètes accompagnés de leurs familles. Après les salutations du Président Jan Dijkema, le Souverain Pontife s'est appuyé sur l'Exhortation apostolique Christus Vivit pour réaffirmer la beauté de chaque sport et celui dont le patinage en particulier brille : 

«Tous les sports sont cause et expression de joie : la joie de bouger, la joie d'être ensemble, la joie pour la vie et pour les dons que le Créateur nous donne chaque jour. Et c'est également vrai pour ceux qui pratiquent le patinage. Il offre une expérience exaltante de la vie et de la liberté de mouvement, ainsi qu'une formation disciplinaire, le travail d'équipe et la poursuite de l'excellence personnelle.»

Inclusion, solidarité et service

François a mis l’accent sur la capacité du sport à inclure, à créer des liens solides d'amitié et de solidarité véritables, à briser les barrières sociales et générationnelles qui s'opposent aux personnes de tous âges.  

«Alors que vous vous efforcez d'introduire de plus en plus de jeunes dans le sport, j'espère que votre guide les aidera, par la compétition, à devenir des membres actifs de la société dans son ensemble. Les valeurs de respect, de courage, d'altruisme, d'équilibre et de retenue apprises dans le sport sont une préparation précieuse pour une vie réussie. Le sport, en un mot, est toujours considéré comme au service de l'humanité.»

13 juin 2019, 15:46