Cerca

Vatican News
Le Pape François sur l'esplanade de la basilique Notre-Dame de Lorette dans la région italienne des Marches, lundi 25 mars 2019. Le Pape François sur l'esplanade de la basilique Notre-Dame de Lorette dans la région italienne des Marches, lundi 25 mars 2019.   (Vatican Media)

Le Pape à Notre-Dame de Lorette: la Vierge Marie, reine des vocations

Le Pape François a prononcé ce lundi 25 mars un discours empreint de dévotion mariale, la liant aux fruits du Synode sur les jeunes d’octobre dernier, lors d’un déplacement au sanctuaire italien de Lorette, dans le centre de la péninsule. Le Saint-Père y a officiellement signé l’exhortation apostolique issue de ce Synode.

En la mémoire de l’Annonciation, le Pape a rappelé combien les paroles de l’ange Gabriel à Marie, «Réjouis-toi, pleine de grâce» (Lc 1,28), résonnaient en ce sanctuaire, «lieu privilégié pour contempler le mystère de l'Incarnation du Fils de Dieu».

Une oasis de silence et de piété

Dans «cette oasis de silence et de piété», des personnes du monde entier cherchent force et espoir, en particulier jeunes, familles et malades, a constaté l’évêque de Rome, dans la lignée des cinquante papes qui ont déjà visité le sanctuaire qui abrite la Sainte Maison de la Vierge. François a tenu à signer en ce lieu précis l'exhortation apostolique «Vive Cristo - Le Christ est vivant», fruit du synode dédié aux jeunes.

L’écoute, le discernement, la décision

Dans l'événement de l'Annonciation apparaît la dynamique de la vocation, exprimée dans les trois moments qui ont marqué le Synode, souligne d’emblée le Saint-Père: l'écoute de la Parole - projet de Dieu; le discernement et la décision.  

Le premier moment, celui de l'écoute, détaille le Souverain pontife, nous devons être prêts et disposés à écouter et à accueillir la voix de Dieu, «qui ne se reconnaît pas dans le bruit ou l'agitation».

Le deuxième moment typique de chaque vocation est le discernement. Pour celui-ci, le Pape explique que lors de l’Annonciation, Marie n’a pas douté, elle a exprimé son propre désir de découvrir les «surprises» de Dieu. «En elle, il y a une disposition à l'accueil de toutes les exigences du plan de Dieu. Telle est l'attitude propre du disciple», poursuit le Pape argentin devant les près de 10 000 pèlerins, rassemblés sur l'esplanade de la basilique. 

Enfin, «la décision» est la troisième étape caractérisant toute vocation chrétienne, et rendue explicite par la réponse de Marie à l'ange: «Qu’il me soit pour moi selon ta parole» (v. 38). Son «oui» au plan de salut de Dieu, mis en œuvre par l'Incarnation, est la remise à Lui de toute sa vie, justifie-t-il.

Marie inspire les vocations

«Marie est le modèle de toute vocation et l'inspiratrice de toute pastorale des vocations: les jeunes qui cherchent ou s'interrogent sur leur avenir peuvent trouver en Marie Celle qui les aide à discerner le projet de Dieu sur eux-mêmes et celle qui leur donne la force d'y adhérer», souligne le Pape, qui évoque Lorette comme «l’école de Marie», comme «un lieu privilégié où les jeunes peuvent venir chercher leur vocation».

François demande aussi aux frères capucins, gardiens du sanctuaire, de prolonger les heures d'ouverture de la basilique et de la Sainte Maison en fin de soirée et au début de la nuit, lorsque des groupes de jeunes viennent prier et discerner leur vocation.

Lorette, maison des familles

«Le Sanctuaire de la Sainte Maison de Lorette, également en raison de sa situation géographique au centre de la péninsule, se prête à devenir, pour l'Église qui est en Italie, un lieu de proposition pour la suite des rencontres mondiales des jeunes et de la famille».

Effectivement, relève le Pape, la Maison de Marie est aussi la maison de la famille, et dans la situation délicate du monde d'aujourd'hui, la famille fondée sur le mariage entre un homme et une femme revêt une importance et une mission essentielles, a lancé François, avant de recommander: «Ne tombez pas dans cette culture du gaspillage proposée par les multiples colonisations idéologiques qui nous attaquent aujourd'hui».

Selon lui, il faut donc redécouvrir le projet dessiné par Dieu pour la famille, «réaffirmer sa grandeur et son irremplaçabilité au service de la vie et de la société. C'est pourquoi chaque famille, dans ses différentes composantes, trouve ici l'inspiration pour vivre sa propre identité». 

Lorette, maison des malades

Enfin, la Maison de Marie est la maison des malades. «Ici sont accueillis ceux qui souffrent dans leur corps et dans leur esprit, et le sanctuaire de la Sainte Maison est aussi le symbole de tout foyer accueillant et sanctuaire des malades. Votre souffrance peut devenir une collaboration décisive pour la venue du Royaume de Dieu».

Avant de réciter la prière de l’Angélus en cette fête de l’Annonciation, le Pape a invoqué la Vierge: «étoile brillante de joie et de sérénité, donne aux familles, sanctuaires d'amour, la bénédiction et la joie de vivre. Que Marie, source de toute consolation, apporte aide et réconforte tous ceux qui sont dans l'épreuve».

25 mars 2019, 11:16