Cerca

Vatican News
Le Pape François et Mgr Claudio Gugerotti, nonce apostolique en Ukraine, lundi 21 janvier 2019 au Vatican. Le Pape François et Mgr Claudio Gugerotti, nonce apostolique en Ukraine, lundi 21 janvier 2019 au Vatican.  

Le nonce apostolique en Ukraine reçu par le Pape

Le nonce apostolique en Ukraine, Mgr Claudio Gugerotti, archevêque titulaire de Ravello en Campanie italienne, a été reçu par le Pape François en audience privée au Vatican, lundi 21 janvier 2019.

Au cours de cet échange privé, le Pape a expliqué suivre «quotidiennement et avec beaucoup d’implication» l’actualité ukrainienne; ce pays qui lui est «particulièrement cher», indique la nonciature au lendemain de la rencontre.   

Églises orthodoxes et climat politique

Le Pape s’est renseigné en détail sur «les très délicats rapports entre Églises orthodoxes dans le pays». 

Le 5 janvier dernier, le Patriarche Bartholomée de Constantinople signait le tomos, à Istanbul (Turquie), du nom grec de ce décret qui accorde l’autocéphalie à l’Église orthodoxe d’Ukraine, c’est-à-dire son indépendance canonique. Le Patriarcat de Moscou avait rompu sa communion eucharistique avec le Patriarcat de Constantinople à cause de cette même question ukrainienne, en octobre 2018. 

Le Pape a également demandé plus amples informations sur la contribution de l’Église catholique «au bien commun ukrainien».

Le climat politique et social national, en particulier la nécessité d’œuvrer pour la paix par le dialogue, le bien-être des citoyens et le plein exercice de la liberté religieuse, ont également retenu son attention, ajoute la nonciature apostolique ukrainienne sur son site.

Le Pape a enfin assuré aux Ukrainiens sa constante prière pour leur peuple, et a donné sa bénédiction apostolique au pays tout entier.

L’Ukraine, préoccupation ciblée du Pape

En novembre dernier, plusieurs représentants du Saint-Siège étaient en Ukraine afin d’assurer un suivi des projets humanitaires lancés à la demande du Pape François, dans le cadre de l’initiative «Pape pour l’Ukraine»

Le projet «Pape pour l’Ukraine» a démarré en juin 2016. Il est supervisé par le Dicastère pour le Service du Développement Intégral et rejoint tous ceux qui sont touchés par le conflit en Ukraine, sans distinction de religion ni d’appartenance ethnique. Sur place, le projet bénéficie du soutien de la Nonciature apostolique, d’un comité technique et d’un secrétariat technique collaborant avec différentes organisations caritatives.  En deux ans, 16 millions d’euros ont été rassemblés, fruits d’une collecte réalisée auprès de tous les diocèses d’Europe et d’une donation personnelle du Saint-Père. 

22 janvier 2019, 17:09