Version Béta

Cerca

Vatican News
Le Pape, à la fenêtre du Palais apostolique Le Pape, à la fenêtre du Palais apostolique  (AFP or licensors)

Angélus: la confession de Pierre, une vérité qui vient de Dieu

En la Solennité de St Pierre et St Paul, colonnes de l’Eglise et saints patrons de la ville de Rome, le Pape François a récité la prière de l’Angélus, Place St Pierre, juste après avoir célébré la messe.

Dans sa courte catéchèse, l’évêque de Rome est revenu sur l’Evangile du jour, en St Matthieu, celui de la «confession de Pierre» ; un «épisode fondamental pour notre vie de foi», au cours duquel Jésus interroge ses disciples à propos de son identité. «Au dire des gens, qui est le Fils de l’homme ?», «Et vous, que dites-vous ? Pour vous, qui suis-je?», demande le Seigneur. Avec ces deux questions, «Jésus semble nous dire qu’une chose est de suivre l’opinion courante, une autre est de Le rencontrer et de s’ouvrir à son mystère : c’est là qu’on découvre la vérité », a affirmé le Saint-Père. «L’opinion commune contient certes une réponse vraie, mais partielle. Pierre, et avec lui l’Eglise d’hier, d’aujourd’hui et de toujours, répond la vérité : ‘Tu es le Christ, le Fils du Dieu vivant !’».

Au cours des siècles, observe encore le Souverain Pontife, «le monde a défini Jésus de plusieurs façons» : tantôt comme un grand prophète , un maitre de vie, tantôt comme un révolutionnaire, ou un rêveur. Au milieu de toutes ces hypothèses, se distingue la confession de Pierre, homme plein de d’humilité et de foi: Jésus est Fils de Dieu. «C’est cela la nouveauté que la grâce allume dans le cœur de celui qui s’ouvre au mystère de Jésus: la certitude, non mathématique, mais encore plus forte, plus intérieure d’avoir rencontré la source de la Vie». Voilà bien l’expérience du croyant, qui n’est pas le fruit de son mérite, mais qui vient de Dieu, Père, Fils et Saint-Esprit.

La réponse de Jésus est, elle aussi, pleine de Lumière : «Tu es Pierre, et sur cette pierre je bâtirai mon Église ; et la puissance de la Mort ne l’emportera pas sur elle». «C’est la première fois que Jésus prononce la parole Eglise : et Il le fait, en exprimant  tout son amour pour elle » (…). C’est la nouvelle communauté de l’Alliance, non plus basée sur la descendance et la Loi, mais sur la foi en Lui, Jésus, Visage de Dieu».

Au terme de l’Angélus, le Pape a salué les nouveaux cardinaux qu’il a créés hier, les nouveaux archevêques métropolitains nommés dans l’année, présents à Rome, et toutes les personnes venues les accompagner.

Le Saint-Père a également mentionné la délégation du Patriarcat œcuménique de Constantinople. «Cette présence est un signe du chemin de communion et de fraternité, qui grâce à Dieu, caractérise nos Eglises», a-t-il conclu.

29 juin 2018, 12:41