Version Béta

Cerca

VaticanNews
La foule rassemblée pour la prière du 29 avril 2018, place Saint-Pierre. La foule rassemblée pour la prière du 29 avril 2018, place Saint-Pierre.  (Vatican Media)

Regina Coeli: demeurer uni à Jésus pour porter beaucoup de fruit

«La vigne est une plante qui forme un tout avec les sarments, et les sarments sont féconds uniquement quand ils sont unis à la vigne», tel est le message du Pape François dimanche 29 avril 2018, en ce 5e dimanche de Pâques.

Marine Henriot - Cité du Vatican

Sur une place Saint-Pierre brûlée par le soleil, les fidèles étaient nombreux ce dimanche midi pour la prière du Regina Coeli.

Pour ce 5e dimanche de Pâques, le Saint-Père a présenté Jésus comme la vraie vigne, et a invité les fidèles à demeurer unis à Lui pour porter beaucoup de fruit. «La vigne est une plante qui forme un tout avec les sarments ; et les sarments sont féconds uniquement quand ils sont unis à la vigne.» C’est là, selon François qui reprend l’évangile de Saint-Jean, le secret de la vie chrétienne.

«Il s’agit de rester avec le Seigneur pour trouver le courage de sortir de nous-même, de notre confort, de nos espaces restreints et protégés, pour aller plus loin dans la mer ouverte des besoins des autres et donner une ample respiration à notre témoignage chrétien dans le monde.» Ce courage, continue l'évêque de Rome, naît de la foi dans le Seigneur Ressuscité, et de la certitude que son Esprit accompagne notre histoire.

Le dynamisme de la charité est le fruit de la rencontre avec Jésus

Le Pape François a ensuite salué le dynamisme de la charité du croyant, qui n’est pas le fruit de stratégie, et ne naît pas de sollicitations externes, d’instances sociales ou idéologiques. Au contraire, rappelle-t-il, le dynamisme de la charité est le fruit de la rencontre avec Jésus.

«Quand on est intime avec le Seigneur, comme la vigne et les sarments sont intimes et unis entre eux, on est capable de porter des fruits de vie nouvelle, de miséricorde, de justice et de paix, dérivant de la Résurrection du Seigneur», comme le font les saints. Nous sommes par ailleurs tous appelés à être saint, a précisé François, en se basant sur l’exhortation Gaudete et exsultate. «Nous sommes tous appelés à être saints en vivant avec amour et en offrant chacun notre propre témoignage dans les occupations de chaque jour, là où l’on se trouve».

Chaque activité, a conclu François, si elle est vécue en union avec Jésus et avec une attitude d’amour et de service, est une occasion pour vivre en plénitude le baptême et la sainteté évangélique.

 

Après la prière du Regina Coeli, le Pape évoqué la béatification samedi en Pologne d'Anna Chrzanowska, une «fidèle laïque, qui a dédié sa vie au soin des malades, dans lesquels elle voyait le visage de Jésus souffrant. Rendons grâce à Dieu pour le témoignage de cette apôtre des malades et efforçons-nous d'en imiter l'exemple», a exhorté François.

Après avoir salué les groupes présents, le Pape a rappelé qu'il se rendrait ce mardi 1er mai dans l'après-midi au Sanctuaire de Notre-Dame-du-Divin-Amour, afin de prier le Rosaire, «en priant en particulier pour la paix en Syrie et dans le monde entier». Il a invité tous les fidèles à «s'unir spirituellement et à prolonger durant tout le mois de mai la prière du Rosaire pour la paix».

Sur le plan de l'actualité internationale, le Pape a également exprimé son soutien au sommet organisé vendredi entre les leaders de la Corée du Nord et de la Corée du Sud. Il a aussi invité à prier pour le Nigéria, pays marqué cette semaine par une nouvelle attaque terroriste.

 

29 avril 2018, 12:32