Recherche

Le camion renversé qui a causé la mort de 53 personnes migrantes, dans l'Etat de Chiapas, dans le sud du Mexique, le 9 décembre 2021. (Reuters/Luis Cortes) Le camion renversé qui a causé la mort de 53 personnes migrantes, dans l'Etat de Chiapas, dans le sud du Mexique, le 9 décembre 2021. (Reuters/Luis Cortes) 

Au Mexique, 53 personnes migrantes décédées dans un accident

Ces personnes, pour la plupart originaires du Guatemala, tentaient de rejoindre les États-Unis. Elles étaient entassées dans la remorque d'un camion, lorsque le poids lourd, en excès de vitesse, s'est renversé après avoir percuté un mur. Dans un télégramme publié ce 10 décembre, le Pape François a réagi et présenté ses condoléances aux familles des personnes décédées.

Claire Riobé - Cité du Vatican

Alertés par le fracas de l'accident, les habitants du village d’El Refugio (Etat de Chiapas, frontalier au Guatemala), ont accouru sur les lieux du drame survenu dans la nuit du 9 décembre dernier. Un camion poids-lourd en excès de vitesse, qui transportait une centaine de personnes migrantes en route vers les États-Unis, s'est heurté à un pont pietonnier. Sur l’asphalte, les habitants ont découvert des dizaines de corps sans vie, tandis que quelques personnes étaient encore bloquées dans la remorque du véhicule.

Le conducteur du camion, qui organisait le transport des personnes migrantes originaires pour la plupart du Guatemala, a pris la fuite peu après l'accident. En quelques heures, les blessés ont été emmenés dans différents hôpitaux de Chiapas, où il leur a été proposé un hébergement et des visas humanitaires. Les dirigeants mexicains ont également fait savoir que les responsables de l'accident seraient tenus de rendre des comptes.

Pression migratoire croissante

Le Mexique est un couloir de passage traditionnel entre l’Amérique centrale et les États-Unis, et a été confronté tout au long de l'année à d’importantes arrivées de migrants originaires du Venezuela, du Honduras, du Salvador, du Guatemala et d’Haïti. De janvier à octobre 2021, le pays a ainsi enregistré plus de 108 000 demandes d’asile, soit trois fois plus que l'année précédente. 

Le transport clandestin de migrants par camion est l'une des méthodes les plus couramment utilisées par les passeurs, qui entassent dans des conditions particulièrement dangereuses le plus grand nombre possible de migrants.

Réactions de la communauté internationale

Suite au drame, le président mexicain Lopez Obrador a exprimé sur son compte Twitter sa tristesse face à un incident «très douloureux». «Cela nous montre bien que la migration irrégulière n'est pas une solution», a déclaré de son coté, Kevin Lopez, porte-parole de la présidence guatémaltèque.

Dans un télégramme publié ce vendredi 10 décembre, le Pape François «s'est dit profondément attristé» d'apprendre la douloureuse nouvelle, et a présenté ses condoléances pour le repos éternel des défunts. 

10 décembre 2021, 13:02