Recherche

Le président turc, Recep Tayyip Erdogan, lors d'un meeting à Istanbul le 15 décembre 2021. Le président turc, Recep Tayyip Erdogan, lors d'un meeting à Istanbul le 15 décembre 2021. 

La Turquie, à la redécouverte du continent africain

Le troisième sommet Turquie – Afrique se tient les 17 et 18 décembre à Istanbul. Une quarantaine de chefs d’État africains ou leurs représentants font le déplacement pour affiner leurs liens ou en tisser avec Ankara. Analyse de Jean Marcou, enseignant-chercheur à Sciences Po Grenoble et chercheur associé à l’Institut français d’études anatoliennes (IFEA) d’Istanbul.

Marine Henriot – Cité du Vatican

Deux mois après son Forum économique centré sur les investissements et les échanges, le président turc Recep Tayyip Erdogan s'apprête à accueillir une quarantaine de hauts responsables africains, dont treize chefs d'État et deux Premiers ministres, selon le ministère turc des Affaires étrangères.

Ce nouveau rendez-vous devrait cette fois être centré sur les questions de sécurité, selon l’AFP, la Turquie promouvant ses équipements militaires à moindre coût. Ankara dispose déjà d'une base militaire en Somalie et le Maroc et la Tunisie ont pris livraison de leur premiers drones de combat turcs en septembre. L'Angola, à son tour, a récemment exprimé son intérêt pour ces aéronefs sans pilote au cours de la première visite officielle de Recep Tayyip Erdogan dans ce pays pétrolier d'Afrique australe en octobre.

La Turquie a également signé en août un accord de coopération militaire avec le Premier ministre d'Ethiopie, Abiy Ahmed, englué dans une guerre contre les rebelles du Tigré.

Ces dernières années, le président turc a visité dix pays africains, vantant l’image de la Turquie comme une puissance économique à taille et séduisant les puissances africaines avec un discours néo-tiers-mondistes.

Quelle est la stratégie de la Turquie sur le continent africain ? L’analyse de Jean Marcou, enseignant-chercheur à Sciences Po Grenoble et chercheur associé à l’institut français d’études anatoliennes (IFEA) d’Istanbul.

Entretien avec Jean Marcou, spécialiste de la Turquie
17 décembre 2021, 08:45