Recherche

Vatican News
Image d'illustration. Une femme dans les rayons d'un supermarché à Naïrobi au Kenya, en octobre 2008. Image d'illustration. Une femme dans les rayons d'un supermarché à Naïrobi au Kenya, en octobre 2008.  

L’obésité, un problème grandissant sur le continent africain

Alors que les Nations unies se penchent aujourd’hui sur les systèmes alimentaires, dans la foulée du pré-sommet qui s’est tenu au Vatican en juillet dernier, focus sur un problème de santé publique grandissant, celui de l’obésité sur le continent africain.

Entretien réalisé par Marine Henriot – Cité du Vatican

Ce jeudi 23 septembre à New-York, les Nations unies organisent un sommet sur les systèmes alimentaires, avec pour objectif de transformer ces systèmes parfois dysfonctionnels, en mobilisant les différents États et les secteurs du privé. Un des problèmes engendrés par des systèmes alimentaires défaillants est notamment l’obésité. Un phénomène qui est mondial, et l’Afrique n’y échappe pas. L’obésité est de plus en plus présente sur le continent.

Selon une étude de l’OCDE, la moitié des Ghanéens vivant en ville seraient désormais considérés comme trop gros, tout comme un tiers des personnes au Bénin, au Togo ou encore en Côte d’Ivoire. En Afrique du sud, c’est un quart de la population en générale qui est considérée en surpoids.

Sédentarisation et produits transformés

L’obésité, comme sur les autres continents, devient donc un défi de santé publique, et commence à peser sur l’économie africaine. Le diabète par exemple explose, il concernait près de 4 millions d’individus dans les années 80, 25 millions d’Africains en souffrent maintenant.

 «Sur le continent africain, il est désormais plus facile de trouver une canette de soda qu’une bouteille d’eau», s’inquiète l’épidémiologiste Yves Martin-Prével. Spécialiste des systèmes alimentaires et directeur de recherche à l’IRD (l’Institut de Recherche pour le Développement), il a longtemps travaillé sur le continent, et explique comment la sédentarisation et la transformation toujours plus importante des produits alimentaires créent l’obésité.  

Entretien avec Yves Martin-Prével
23 septembre 2021, 10:01