Recherche

Vatican News
Des agents municipaux désinfectent les rues de Damas Des agents municipaux désinfectent les rues de Damas  (ANSA)

La pandémie de Covid “hors de contrôle en Syrie”

L’antenne italienne de l’ONG «Save the children» affirme que le nombre de cas confirmés a quadruplé ces deux derniers mois, surtout dans le nord-ouest du pays. Cette augmentation exponentielle est d’autant plus inquiétante que la Syrie ne dispose que de faibles moyens pour combattre la pandémie.

Sur tout le territoire, le nombre de cas confirmés a dépassé les 40 000, avec 1 355 décès officiellement enregistrés. Plus de la moitié des cas se situent dans le seul nord-ouest de la Syrie. Il est toutefois probable que ces chiffres soient sous-évalués, car le pays n’a pas suffisamment de tests ni de fournitures médicales. Seuls quatre respirateurs supplémentaires et 64 lits de soins intensifs supplémentaires sont arrivés dans la région depuis mars, ce qui porte le total à 157 respirateurs et 212 lits. Le système hospitalier accuse en outre des carences importantes en tests, en eau et en oxygène.

Il va sans dire que la pandémie actuelle aggrave les conditions de vie des populations exténuées par une décennie de guerre, de privations et de pauvreté. Les enfants restent particulièrement exposés aux aléas de cette situation.

Aussi, l’ONG appelle-t-elle les parties en conflit à instaurer un cessez-le-feu pour donner aux enfants de Syrie et à leurs familles un répit qui leur permette de se procurer des moyens de protection contre le virus; les pays donateurs sont également invités à accroître leurs fonds en faveur des plus vulnérables du nord-ouest du pays levantin.


08 janvier 2021, 10:54