Recherche

Vatican News
La Journée mondiale de l'alimentation est célébrée chaque année dans le monde le 16 octobre sous l'égide de la FAO. La Journée mondiale de l'alimentation est célébrée chaque année dans le monde le 16 octobre sous l'égide de la FAO.  

Caritas demande «la mondialisation de la solidarité» pour la nourriture

Des actions ciblées de lutte contre l'insécurité alimentaire et la promotion de programmes d'agriculture durable, c’est ce que Caritas Internationalis demande à la communauté internationale pour la Journée mondiale de l'alimentation du 16 octobre.

Déjà en mai dernier la Caritas alertait sur les graves conséquences de la pandémie et des mesures de confinement sur la sécurité alimentaire. Aujourd'hui, les données sont alarmantes. 690 millions de personnes ont souffert de la faim en 2019. Selon le Programme alimentaire mondial (PAM) récemment nobélisé pour la paix, 230 millions de personnes supplémentaires pourraient être menacées par la famine - soit 130 millions de plus que l'année dernière.

L’accès à la nourriture, droit fondamental  

«Les plus vulnérables sont une fois de plus ceux qui doivent payer le prix le plus élevé», déplore Aloysius John, secrétaire général de l'organisation dans un communiqué paru la veille de la Journée mondiale de l’alimentation. La pandémie a en effet «considérablement aggravé l'insécurité alimentaire et refusé l'accès à la nourriture de ceux qui étaient déjà pauvres». Caritas Internationalis réaffirme combien l'accès à la nourriture est un droit fondamental, un droit dont les plus vulnérables sont aujourd'hui encore plus privés, poursuit son secrétaire général. 

 

Dans l'esprit de l'encyclique Fratelli Tutti, Caritas Internationalis appelle donc à «une solidarité et un sens plus aigu des responsabilités envers les plus vulnérables».

«La mondialisation de la solidarité» doit avoir pour priorité de considérer la «nourriture pour tous» comme «un droit fondamental», souligne l'organisation, qui rappelle de concert avec le Pape François comment «le gaspillage de nourriture» est à la source des maux.

Promouvoir une agriculture durable et à petite échelle

Alors que la faim dans le monde est en hausse continue depuis 2015, Caritas exhorte les dirigeants politiques à «fournir aux organisations humanitaires les fonds nécessaires pour répondre aux besoins immédiats; prendre des mesures contre le changement climatique et pour la protection de l'environnement. promouvoir l'agriculture à petite échelle en allouant des fonds à ces activités; mettre un terme à la guerre et aux conflits qui obligent des centaines de milliers de personnes à émigrer et accroissent l'insécurité alimentaire; et enfin, identifier les domaines prioritaires de la sécurité alimentaire afin de promouvoir des projets pour les plus pauvres». À l'occasion de cette journée, Caritas lance une nouvelle campagne de collecte de fonds.

16 octobre 2020, 11:00