Recherche

Vatican News
Rassemblement en faveur du candidat Bernie Sanders, à Durham, dans le New Hampshire, le 10 février 2020 Rassemblement en faveur du candidat Bernie Sanders, à Durham, dans le New Hampshire, le 10 février 2020  (ANSA)

Primaires démocrates: 2ème rendez-vous électoral dans le New Hampshire

Une semaine après le fiasco des caucus dans l’Iowa, la primaire démocrate américaine entame ce mardi 11 février une seconde étape: c’est autour des électeurs du New Hampshire de désigner leur favori pour la présidentielle. Dans ce petit État d’1,3 million d'habitants situé dans le nord-est des États-Unis, le vote sera crucial, et les dix candidats en lice sont toujours aussi divisés, en particulier dans le peloton de tête.

Les électeurs démocrates du New Hampshire voteront traditionnellement, à bulletin secret, et non par le système plus atypique de «caucus», comme c’était le cas dans l’Iowa.

Trois rivaux à départager

Côté sondages, comme lors du premier scrutin, Bernie Sanders et Pete Buttigieg figurent en tête. Reste donc à savoir si l’ancien maire de South Bend, qui l’a emporté d’un cheveu dans l’Iowa, consolide cette fois sa position. Le résultat de Joe Biden sera également scruté de près: après un score décevant lundi dernier, l’ancien vice-président modéré a réorganisé son équipe de campagne. La plupart des sondages le donnent quatrième ex-aequo avec la sénatrice progressiste Elizabeth Warren, juste derrière l'autre sénatrice Amy Klobuchar. Mais l’ancien vice-président de Barack Obama semble avoir déjà fait une croix sur cette primaire du New Hampshire. «J'ai pris un coup à l'estomac dans l'Iowa, et j'en prendrai probablement un autre ici», a-t-il ainsi déclaré vendredi, en ouverture d'un débat télévisé entre les principaux candidats.

Un vote qui comptera pour la présidentielle

Ces derniers jours, les trois favoris n’ont pas manqué de multiplier les piques… Comme Joe Biden, qui a attaqué son grand rival Pete Buttigieg en épinglant son manque d'expérience en politique nationale. Bernie Sanders a pour sa part rappelé que «ce qui va se passer ici aura d'énormes conséquences». Et pour cause : depuis 1952, sur 17 élections, 14 candidats qui ont gagné la nomination de leur parti dans le New Hampshire ont finalement remporté la présidentielle.

Dans l’Iowa, c’est le modéré Pete Buttigieg a remporté de justesse la primaire démocrate, selon des résultats révisés publiés dimanche 9 février. Les caucus ont attribué 14 délégués à Pete Buttigieg contre 12 à Bernie Sanders, 8 à Elizabeth Warren, 6 à Joe Biden et un à Amy Klobuchar. Ces délégués désigneront en juillet, au cours de la Convention démocrate, le rival du président Donald Trump lors de la présidentielle de novembre.

Les résultats du scrutin, qui a donné le coup d'envoi des primaires démocrates, ont été aussitôt contesté par Bernie Sanders. Celui-ci a déjà annoncé qu'il ferait recours.

(Avec AFP et RFI)

11 février 2020, 09:11