Cerca

Vatican News
Une Laotienne pleure après l'inondation du village de Sanamxai à Attapeu Une Laotienne pleure après l'inondation du village de Sanamxai à Attapeu  (AFP or licensors)

Laos : les condoléances du cardinal Soo-jung Yeom

Cinq jours après l’effondrement au Laos d’un barrage hydroélectrique qui a fait au moins 27 morts, les autorités recherchent toujours des dizaines de disparus. Le 27 juillet 2018, le Cardinal Andrew Soo-jung Yeom, archevêque de Séoul, a adressé un message de condoléances aux victimes de la catastrophe.

Timothée Dhellemmes – Cité du Vatican

Après l’effondrement soudain d’un barrage dans la province d’Attapeu, dans le sud-est du Laos, le 23 juillet 2018, l’Eglise a tenu à réagir. Au lendemain du drame, le Pape François avait exprimé sa «solidarité avec tous ceux touchés par cette catastrophe». Puis, ce vendredi, le cardinal  coréen Soo-jung Yeom à son tour a exprimé «une profonde tristesse pour les pertes de vie et les blessures causées par l'effondrement du barrage», assurant de sa prière pour «le repos de l’âme des personnes décédées et la consolation de Dieu pour tous les Laotiens qui souffrent de la perte de leurs familles et amis bien-aimés». Plusieurs entreprises sud-coréennes sont en effet impliquées dans la Xe-Pian Xe-Namnoy Power Company's, propriétaire du barrage. Séoul a par ailleurs annoncé le déblocage d'une aide d'urgence d'un million de dollars.

Au Laos, au quatrième jour des recherches, les autorités n’ont communiqué qu’un bilan provisoire de 27 morts, mais des centaines de personnes sont toujours portées disparues. Les routes ayant été gravement endommagées, voire totalement emportées, le travail des secours est ralenti par les pluies de mousson. Ils peuvent cependant compter sur les renforts envoyés par la Chine, le Vietnam et la Thaïlande. Des survivants sont néanmoins encore retrouvés. Ce vendredi, la vidéo d'un bébé en pleurs après avoir passé quatre jours avec sa mère, dans une cabane cernée par les eaux boueuses, a été partagée des milliers de fois en quelques heures sur les réseaux sociaux.

Le Cambodge touché

Lundi, cinq milliards de mètres cubes d'eau ont été libérés par l’effondrement du barrage hydroélectrique en construction. Après avoir englouti six villages laotiens, l'eau a ensuite atteint le Cambodge voisin. D’après Men Kong, porte-parole de la province cambodgienne de Stung Streng, dix-sept villages ont été inondés à leur tour. A quelques jours des élections législatives, les autorités cambodgiennes ont évacué 5 600 villageois et s’apprêtent à procéder à une nouvelle évacuation à cause d’une probable montée des eaux.

 

 

 

 

28 juillet 2018, 07:01