Cerca

Vatican News
Les forces syriennes entrent dans la ville de Rastan, dans la province de Homs, le 16 mai 2018. Les forces syriennes entrent dans la ville de Rastan, dans la province de Homs, le 16 mai 2018.  (AFP or licensors)

Syrie: "la crise humanitaire s'aggrave mais la mobilisation internationale diminue"

Karam Abi Yazbeck, coordinateur régional Moyen-Orient, Afrique du Nord et corne de l’Afrique de Caritas s’inquiète d’une baisse des dons alors que les besoins des populations en Syrie restent énormes.

Entretien réalisé par Hélène Destombes - Cité du Vatican

De nombreuses installations médicales ont été attaquées en Syrie durant les quatre premiers mois de 2018. Les Nations unies ont dénoncé vendredi 18 mai une escalade «choquante». Des destructions, qui ont des conséquences directes sur les populations éprouvées par des années de guerre.

Le conflit a plongé le pays dans une profonde crise humanitaire. Parmi les acteurs qui viennent en aide aux habitants :  Caritas, qui a fait du dossier syrien une de ces principales urgences. Elle agit à différents niveaux : alimentation, santé, éducation pour tenter de soulager les souffrances des Syriens.

De passage à Rome, Karam Abi Yazbeck, le coordinateur régional Moyen-Orient, Afrique du Nord et corne de l’Afrique de Caritas Internationalis, s’inquiète d’une baisse des dons alors que les besoins des populations en Syrie et des réfugiés dans les pays limitrophes sont énormes.

Entretien avec Karam Abi Yazbeck
19 mai 2018, 08:19