Version Béta

Cerca

VaticanNews
Federica Mogherini, cheffe de la diplomatie européenne à la conférence des donateurs pour la Syrie, organisée par l'Union européenne et les Nations unies, les 24 et 25 avril 2018 à Bruxelles. Federica Mogherini, cheffe de la diplomatie européenne à la conférence des donateurs pour la Syrie, organisée par l'Union européenne et les Nations unies, les 24 et 25 avril 2018 à Bruxelles.  (AFP or licensors)

Crise humanitaire en Syrie, l’appel aux donateurs

La guerre en Syrie et la crise humanitaire qui en découle sont au cœur des discussions à Bruxelles mercredi 25 avril. 85 pays ont participé pendant deux jours à une nouvelle conférence des donateurs.

Entretien réalisé par Olivier Bonnel - Cité du Vatican

Les organisateurs espèrent trouver 9 milliards de dollars pour venir en aide aux millions de Syriens exilés ou déplacés. L'envoyé spécial de l'ONU Staffan de Mistura a mis en garde contre une nouvelle catastrophe humanitaire notamment dans la province d'Idleb.

Outre les 9 milliards que les Nations-Unies ont promis de trouver pour les Syriens, la relance d’un processus de paix dans le pays était également à l’agenda des discussions. «La seule paix durable pour la Syrie sera liée à un processus politique sous les auspices de l'ONU», a réaffirmé la cheffe de la diplomatie européenne, Federica Mogherini.

Malgré les ressources mobilisées l’aide humanitaire peine toujours à être acheminée vers les plus vulnérables. Cette guerre en Syrie, commencée il y a 7 ans a un impact très fort sur le Liban voisin. 

Entretien avec le père Paul Karam, président de la Caritas Liban
25 avril 2018, 16:46