Version Béta

Cerca

VaticanNews
Derrière le drapeau bleu et blanc de l’unification coréenne, 22 sportifs nord-coréens ont défilé avec leurs homologues du Sud à Pyeongchang, le 9 février 2018. Derrière le drapeau bleu et blanc de l’unification coréenne, 22 sportifs nord-coréens ont défilé avec leurs homologues du Sud à Pyeongchang, le 9 février 2018.  (ANSA)

Réchauffement olympique des relations entre les deux Corée

Les XXIIIe Jeux olympiques d’hiver ont officiellement été lancés ce vendredi à Pyeongchang en Corée du Sud. Parmi les images fortes de la cérémonie d’ouverture, le défilé sous un drapeau unifié des athlètes des deux Corée.

Entretien réalisé par Joris Bolomey - Cité du Vatican

Après Sapporo en 1972 et Nagano en 1998, l’Asie accueille pour la 3e fois les Jeux Olympiques d’hiver. Les 23e JO d’hiver ont officiellement été lancés vendredi 9 février à Pyeongchang en Corée du Sud. 22 sportifs nord-coréens ont défilés avec leurs homologues du Sud, derrière le drapeau bleu et blanc de l’unification coréenne. Pendant quinze jours 2900 athlètes vont se disputer les médailles dans 15 disciplines.

 

Des Jeux qui ont une dimension très symbolique et politique avec cette trêve entre les deux Corée. Après des mois de tensions et de provocations avec le president américain Donald Trump, le leader nord-coréen Kim Jong-un s’essaye à la diplomatie par le sport. Peu de temps avant l’ouverture de la cérémonie, la sœur de Kim Jong-Un, qui a fait le voyage au Sud,  a serré la main du président sud-coréen Moon Jae-In, tout comme Kim Yong-nam, le président de l'Assemblée Nationale Populaire, qui est le chef d'État en titre de la Corée du Nord, bien que son pouvoir, à 90 ans, semble plus symbolique que réel.

Divisés depuis 1945 par le 38ème parallèle, zone la plus militarisée au monde, les deux pays frères opèrent, grâce à l’arène olympique, un réchauffement exceptionnel de leurs relations selon Dorian Malovic. Il est journaliste spécialisé sur l’Asie au journal La Croix et co-auteur avec Juliette Morillot du livre Le monde selon Kim Jong-un, qui vient de paraître aux éditions Robert Laffont.

Entretien avec Dorian Malovic
09 février 2018, 18:47