Recherche

Explosion d'un camion-citerne à Cap-Haïtien, le 14 décembre 2021 Explosion d'un camion-citerne à Cap-Haïtien, le 14 décembre 2021  (AFP or licensors)

Noël: les évêques haïtiens interpellent les consciences

La Conférence Épiscopale d'Haïti, dans son message de Noël, appelle les autorités locales à assumer leurs responsabilités et la communauté internationale à ne pas abandonner le peuple haïtien.

Vatican News

Les évêques haïtiens, à quelques jours de la célébration de Noël, expriment leurs préoccupations face à la profonde crise économique, politique et sécuritaire que traverse le pays. Cette année, les gangs ont étendu leur emprise sur le territoire profitant de l’absence de l’État. Le pays reste marqué par l'assassinat du président Jovenel Moise en juillet dernier et panse encore ses plaies après le séisme d’août qui a fait 2 200 morts et plus de 12 000 blessés.

«Nous ne pouvons rester indifférents aux événements tragiques de ces derniers mois», affirment les évêques en interpellant une nouvelle fois les responsables politiques locaux et la communauté internationale. «Une telle situation de chaos socio-économique et politique ne doit-elle pas interpeller la conscience de ceux qui ont des responsabilités» au niveau local et international, déclarent-ils, se disant alarmés par «un contexte catastrophique qui ne montre aucun signe de ralentissement».

Les évêques haïtiens condamnent des violences fratricides

Les évêques réclament un sursaut moral et patriotique et affirment observer des actes de banditisme qui sont de plus en plus fréquents dans le pays. Ils s’associent à la douleur de tous ceux qui sont victimes de violences de toutes sortes et disent prier pour les personnes innocentes tombées sous les balles de groupes armés. Les évêques haïtiens présentent leurs «plus sincères condoléances à toutes les familles endeuillées» et condamnent fermement «ces actes fratricides» exigeant que «la vérité, l’ordre et la justice soient rétablis avec l’autorité de l’État».

La Conférence Épiscopale d'Haïti remercie le Pape François pour son soutien à la population haïtienne. Au terme de la prière de l'Angélus le 31 octobre dernier, le Saint-Père avait demandé «aux dirigeants des nations de soutenir ce pays, de ne pas le laisser seul» en ce moment de dures épreuves. Et à l'issue de l’audience générale mercredi dernier, il avait invité à prier pour Haïti après l’explosion d’un camion-citerne dans la ville du Cap-Haïtien, ayant fait 75 morts et des dizaines de blessés.

(Avec SIR et La Croix)

 

 

19 décembre 2021, 16:51