Recherche

Vatican News
Le bus dans lequel les deux religieuses ont été tuées. Le bus dans lequel les deux religieuses ont été tuées. 

Les obsèques des deux religieuses tuées au Soudan du Sud célébrées à Juba

Tuées le 16 août dernier dans une embuscade, les deux religieuses ont été qualifiées de "martyres" par l'archevêque de la capitale sud-soudanaise, Mgr Stephen Ameyu dans son homélie.

Tuées dans une embuscade tendue par des hommes armés non loin de la frontière avec l'Ouganda, les deux religieuses du Sacré-Cœur, sœur Mary Daniel Abut et sœur Regina Roba Luate laissent un souvenir douloureux et plein d'espérance à la fois. Leurs funérailles ont été célébrées le 20 août à la cathédrale Sainte-Thérèse-Kator de Juba, la capitale du Soudan du Sud. L'archevêque de la ville, Mgr Stephen Ameyu s'est souvenu d'elles comme «des martyres, parce qu'elles sont mortes à cause de leur foi, de leur conviction qu'en encourageant les gens à suivre Dieu, nous atteignons le but ultime de nos vies».

«Leurs âmes sont entre les mains du Seigneur», a ajouté l'archevêque de Juba. Mgr Ameyu a ensuite demandé que les auteurs des meurtres soient identifiés et dénoncés. «Ces personnes armées de fusils ne doivent pas rester inconnues car elles sont connues de Dieu», a t-il expliqué, exhortant les fidèles à réfléchir à la dignité de la personne humaine. «Personne n'a le droit de prendre la vie d'un autre, même s'il est un criminel» a souligné le prélat, invitant les fidèles à prier pour la conversion des cœurs.

Concélébrant la messe de funérailles, l'évêque de Yei, Mgr Erkolano Lodu Tombe a pour sa part exhorté le gouvernement sud-soudanais à faire tout son possible pour protéger ses citoyens, réaffirmant que l'Église «n'acceptait pas l'intimidation». Présente également à la cérémonie, la représentante de l'Assemblée nationale, Jemma Nunu Kumba, a décrit le meurtre de sœur Mary et de sœur Regina comme «une attaque contre l'Église, contre les femmes et contre les mères du Soudan du Sud, un acte de dépravation morale» contre lequel la nation entière est invitée à réagir, afin de reconstruire le tissu éthique du pays. 

21 août 2021, 12:39