Recherche

Vatican News
La cathédrale Saint-Jacques-de-Compostelle La cathédrale Saint-Jacques-de-Compostelle 

Le Jubilé Saint-Jacques-de-Compostelle, un temps de grâce et de rencontres

Ce dimanche 25 juillet était fêtée la saint Jacques le Majeur. Au célèbre sanctuaire qui lui est dédié à Compostelle, une messe a été célébrée par Mgr Julián Barrio Barrio, archevêque de Saint-Jacques-de-Compostelle. Celui-ci a expliqué quel est le sens de l’année jubilaire célébrée cette année.

Cela faisait onze que ce n’était pas arrivé. À Compostelle, une année jubilaire est décrétée chaque fois que la fête de l’apôtre saint Jacques, célébrée le 25 juillet, tombe un dimanche. Cette année particulière est un «temps de grâce, de guérison et de rencontres», a rappelé hier Mgr Julián Barrio Barrio, dans son homélie prononcée à l’occasion de la messe solennelle. Dans l’assemblée était présente la famille royale d’Espagne.

Comme l’a souligné l’archevêque de Saint-Jacques-de-Compostelle, saint Jacques témoigne de «la nécessité de s'identifier à l'histoire et à la personne du Christ, dans la recherche patiente de la vérité (…)». Le prélat a confié à l'intercession de l'apôtre «tous les peuples d'Espagne, afin qu'ils puissent maintenir une coexistence fraternelle sans oublier leurs racines».

Saint Jacques nous montre le sens de la vie

Saint Jacques «fait résonner l'espérance», afin que tous puissent «embrasser la nouveauté libératrice du christianisme pour donner des réponses crédibles aux questions existentielles».  «Dans une civilisation occidentale à l'âme appauvrie, on a besoin du Christ, celui qui donne l'espérance pour que la vie ne soit pas condamnée à être dépourvue de sens», a insisté Mgr Barrio. Mais il faut y joindre «l'amour solidaire, parce que l'exercice de la charité est le moyen de rendre crédible l'amour de Dieu qui n'abandonne personne».

Le prélat a ensuite prié pour toutes les victimes de la violence et de la pandémie de Covid-19 - en Espagne, au 26 juillet, on comptait plus de 81 000 décès -, et pour tous les agents de santé.

Enfin, Mgr Barrio a également lancé un appel pressant aux gouvernants pour qu'ils recherchent le renouvellement éthique et moral de la société avec «force, générosité et constance». Parmi les concélébrants de cette messe figuraient également l'archevêque émérite de Madrid, le cardinal Antonio María Rouco Varela, et le secrétaire de la Congrégation pour les instituts de vie consacrée et les sociétés de vie apostolique, Mgr José Rodríguez Carballo.

Une année sainte prolongée jusqu’en 2022

Initiée le 31 décembre 2020, avec l'ouverture de la porte sainte de la cathédrale de Compostelle, qui abrite la dépouille de saint Jacques, l'année sainte a pour thème "Sors de ta terre ! L'Apôtre t’attend". À cette occasion, le Pape François avait envoyé l'an dernier un message à Mgr Barrio où il écrivait: «Sur les traces de l'Apôtre, nous quittons notre moi, ces certitudes auxquelles nous nous accrochons, mais avec un objectif clair en tête, nous ne sommes pas des êtres errants, tournant toujours autour de nous-mêmes sans arriver à rien. C'est la voix du Seigneur qui nous appelle et, en tant que pèlerins, nous l'accueillons dans une attitude d'écoute et de recherche, en entreprenant ce voyage à la rencontre de Dieu, des autres et de nous-mêmes».

La conclusion du Jubilé était initialement prévue pour la fin de 2021, mais le Souverain Pontife a autorisé sa poursuite en 2022, en raison de la persistance de la pandémie de Covid-19, qui ne permet pas le déroulement normal des pèlerinages.

Vatican News Service – IP

26 juillet 2021, 12:28