Recherche

Vatican News
Sanctuaire marial de Zarvanytsia en Ukraine. Sanctuaire marial de Zarvanytsia en Ukraine. 

Mgr Mokrzycki: l'Église latine d’Ukraine vit un printemps continu

L’Église catholique latine d’Ukraine célèbre les trente ans «du renouvellement de ses structures ecclésiastiques». À cet occasion, l’archevêque métropolitain de Lviv des Latins, Mgr Mieczysław Mokrzycki, évoque la relative bonne santé spirituelle de l’Église dans le pays, qui compte de nouveaux prêtres et de nouvelles paroisses.

 «Notre Église continue de vivre un printemps: nous ordonnons de nouveaux prêtres et nous avons également la possibilité de créer de nouvelles paroisses. Mais le spectre de la sécularisation progresse, lié au numérique. Les jeunes cherchent une vie plus facile et migrent ailleurs, l'autorité des enseignants et des parents diminue, la démographie aussi et donc nous avons moins de vocations», assure Mgr Mieczysław Mokrzycki dans une interview à l'hebdomadaire polonais "Echo Katolickie".  

Pour contrer cette tendance, l'archevêque, docteur en théologie sacrée à l’Université romaine de l’Angelicum, suggère «l'engagement et le soin des plus jeunes, afin de leur montrer les vraies valeurs, celles qui les aident à former au mieux leur personnalité et leur caractère, afin qu'ils ne se perdent pas.»

Posant ensuite son regard sur le conflit en cours depuis 2014 dans le Donbass, à l'est du pays, Mgr Mokrzycki exprime ses condoléances pour les nombreuses victimes tombées au sol et qui causent «une grande douleur et une grande perte pour chaque famille, pour l'Église et pour l'État».

L’attrait pour la liturgie catholique

«Nous essayons d'être proches de ceux qui, dans la guerre, ont perdu un être cher, par des soins matériels et des attentions à la famille du défunt, pour leur apporter du réconfort», a-t-il souligné, inquiet aussi pour les difficultés économiques qui poussent les Ukrainiens à émigrer, avec de graves répercussions sur l'éducation des jeunes générations. 

 

Cependant, malgré toutes ces adversités, «l'Église en Ukraine joue un rôle important», déclare l'archevêque. Beaucoup de gens apprécient la liturgie catholique, l'absence de liens avec la politique, la possibilité d'approfondir leur foi. Le métropolite de 60 ans se dit donc «satisfait du travail d'évangélisation» qui est réalisé.

Saint Jean-Paul II apprécié des Ukrainiens

On pense alors à saint Jean-Paul II, dont le prélat a été, de 1996 à 2005, le deuxième secrétaire personnel, aux côtés du cardinal Stanislas Dziwisz. En Ukraine, le Pape polonais est très «connu et apprécié des Ukrainiens», explique-t-il, à tel point que «dans beaucoup de nos paroisses, des statues lui ont été érigées et dans de nombreuses villes, des églises, des places et des parcs ont été baptisés de son nom».

«J'ai moi-même fait don de quelques reliques à nos communautés qui le considèrent comme le Patron des épouses et des jeunes. Son enseignement nous aide dans notre formation spirituelle», conclut Mgr Mokrzycki.

Le Saint-Siège et l'Ukraine ont établi des relations diplomatiques le 8 février 1992, date de la publication par le saint Pape polonais Jean-Paul II du mémoire Ucrainam Nationem qui avait fondé la nonciature apostolique dans ce pays qui venait de prendre son indépendance après la dislocation de l'URSS.

21 juin 2021, 12:00