Recherche

Vatican News
Mémorial dans l'ancien pensionnant de Kamloops au Canada, le 5 juin 2021. Mémorial dans l'ancien pensionnant de Kamloops au Canada, le 5 juin 2021.  ((c) Jennifer Gauthier)

Canada: journée nationale des peuples autochtones, les évêques prient pour le pardon

La Conférence des évêques catholiques du Canada propose une «prière pour la tolérance, le pardon et la réconciliation» sur son site Internet à l'occasion de la Journée nationale des peuples autochtones, célébrée chaque 21 juin.

C’est une façon de réitérer la solidarité des évêques avec les peuples autochtones des Premières nations et des Inuits et leur douleur pour les responsabilités passées de l'Église, notamment dans le système des pensionnats, où, pendant des décennies, des dizaines de milliers d'enfants autochtones canadiens ont été soi-disant "éduqués" à la culture et à la langue européennes après avoir été arrachés de force à leur famille.

Cette tragédie, qui marque encore profondément les peuples autochtones du Canada, est revenue de manière spectaculaire sous les feux de l'actualité après la découverte récente des restes de 215 enfants près de ce qui était autrefois le pensionnat indien de Kamloops, une institution catholique pour l'éducation des élèves autochtones en Colombie-Britannique. 

 

Faire la lumière sur la vérité

Cette découverte tragique a confirmé une réalité déjà connue depuis un certain temps: dans ces institutions, beaucoup de ces enfants ont subi, outre la violence d'être arrachés à leurs parents, des abus physiques, psychologiques et même sexuels et, comme dans le cas de l'école de Kamloops, certains ont également trouvé la mort. De nombreux enfants sont «disparus». L'Église canadienne est déterminée à remédier à cette situation en poursuivant son engagement «à faire la lumière sur la vérité» et son travail de soutien aux communautés autochtones, comme l'a déclaré la Conférence des évêques dans deux notes distinctes publiées les 1er et 10 juin.

Mgr Marcel Damphousse, archevêque d'Ottawa-Cornwall a abondé dans ce sens: «Je sais que je ne suis pas seul dans ma douleur», a-t-il déclaré dans un message vidéo posté sur YouTube. «Je joins ma voix à ceux qui s'excusent auprès des peuples autochtones du Canada».

La «Journée nationale des peuples autochtones» a été instituée par le gouvernement canadien en 1996 et elle est célébrée chaque année le jour du solstice d'été pour célébrer «les cultures, les langues et les traditions des divers peuples autochtones des Premières nations, des Inuits et des Métis» et reconnaître leur contribution au Canada.

 

22 juin 2021, 16:29