Recherche

Vatican News

Le bienheureux Carlo Acutis connu à l’autre bout du monde

La LEV, la Libreria Editrice Vaticana publie une nouvelle édition de la biographie du jeune italien béatifié en octobre dernier. À cette occasion, le préfet de la Congrégation pour les Causes des Saints revient sur le charisme du jeune garçon, dont la réputation de sainteté ne fait que croître.

Eugenio Bonanata – Cité du Vatican

Depuis sa béatification à Assise le 10 octobre dernier, la figure de Carlo Acutis a fait l'objet d'une grande attention, comme le confirme l'initiative de la Libreria Editrice Vaticana qui a publié une édition actualisée de la biographie du jeune bienheureux intitulée De l’informatique au ciel. Carlo Acutis. Dans un entretien accordé à Vatican News, le Préfet de la Congrégation pour la Cause des Saints affirme que si l'aspect éditorial ne l’engage pas, en revanche en effet «il ne fait aucun doute que la renommée de sainteté de ce jeune homme est en train de grandir».

Le cardinal Marcello Semeraro estime que cette renommée dépasse largement la dimension locale et il confie qu'il l'a touchée de sa propre main à Assise, lors de la fermeture du tombeau du garçon qui est resté ouvert pendant plusieurs jours à l'intérieur du Sanctuaire du dépouillement au sein de l’église Sainte-Marie Majeure d’Assise. Des journées marquées par une profonde dévotion populaire, reflétée par l'arrivée d'un grand nombre de personnes venues de toute l'Italie.

Une biographie remaniée


Dans le nouvel ouvrage consacré au bienheureux italien, l’expérience vécue lors de la béatification est relatée dans une préface signée par le vice-chancelier de l'Académie pontificale des Sciences sociales et dans une introduction de Nicola Gori, postulateur de la cause de béatification de Carlo et auteur de ce livre. Sur la quatrième de couverture, une autre innovation, un QR code permettant d’être redirigé vers une page internet où le film Mon autoroute pour le ciel et d'autres vidéos gratuites sur la vie de Carlo Acutis sont disponibles. Cette initiative est en continuité directe avec la passion pour les nouvelles technologies du bienheureux de 15 ans, que tout le monde voudrait voir devenir le saint patron d'Internet.

Il n'est pas nécessaire en effet qu’un saint Patron soit un spécialiste du sujet au sens strict. Carlo avait une compétence extraordinaire, mais il utilisait ces moyens simplement pour faire connaître l'Évangile. À tel point que même le Pape François, s'adressant aux jeunes, a cité à plusieurs reprises la conduite du jeune garçon comme étant un exemple à suivre. «Un patron est quelqu'un qui a vécu une relation avec ces instruments d'une manière familière et surtout correcte du point de vue des lignes déontologiques», explique le cardinal Semeraro.

Le prochain saint patron d'Internet ?

Mais d'abord, bien sûr, il faut la canonisation, pour laquelle il faut la reconnaissance d'un miracle par l'intercession du bienheureux. L’attention du postulateur de la cause de Carlo Acutis se focalise surtout sur l'Amérique du Sud d'où proviennent de fréquents signalements indiquant des miracles présumés. Pour l'instant, la crise sanitaire rend difficile les déplacements et les rencontres en face à face, ce qui est fondamental pour recueillir des preuves et des indices.

Toutefois, le cardinal Semeraro souligne que la tâche du postulateur n'est pas de collecter tous les cas, mais d'identifier celui qui a réellement la possibilité de passer par les différentes étapes. «Ce processus, explique-t-il, se déroule tout d'abord au niveau de la consultation médicale et ensuite au niveau de la consultation des théologiens, où l'on vérifie s'il y a eu une véritable invocation du bienheureux, si celle-ci ne s'adressait qu'à lui et s'il y a donc aussi une relation de cause à effet, bien que ce ne soit pas en termes strictement mathématiques».

25 février 2021, 11:34