Recherche

Vatican News
Beate Gilles, la nouvelle secrétaire générale de la conférence épiscopale allemande. Beate Gilles, la nouvelle secrétaire générale de la conférence épiscopale allemande.  (ANSA)

Allemagne: une femme élue secrétaire générale de l'épiscopat

C’est la première fois qu’une femme occupe cette fonction. La théologienne Beate Gilles a été élue mardi dernier, lors de l’Assemblée plénière des évêques qui s’est déroulée en ligne. Elle succède au père jésuite Hans Langendörfer.

Gabriella Ceraso – Cité du Vatican

La théologienne Beate Gilles, 50 ans, a été nommée nouvelle secrétaire générale de la Conférence épiscopale allemande (DBK) lors de l'assemblée plénière qui s'est tenue virtuellement mardi. Elle est la première femme à occuper ce poste, en remplacement du père jésuite Hans Langendoerfer, qui a démissionné après 24 ans de service.

Auparavant, Beate Gilles dirigeait le département pour l'Enfance, la Jeunesse et la Famille de l'ordinariat épiscopal du Limbourg, et maintenant, comme son prédécesseur, elle prend à son tour la tête de l'Association des diocèses d'Allemagne.

Le président de la Conférence épiscopale allemande (DBK), Mgr Georg Baetzing, lors de la conférence de presse d'ouverture de l'assemblée, a fait noter que «la nouvelle secrétaire générale est considérée comme une théologienne profonde, fortement insérée dans les différentes structures de l'Église catholique et dotée des meilleures capacités d'organisation».  

Des défis à relever


Quant à Beate Gilles, elle s'est dite émue par cette nomination et prête pour ce nouvel engagement, soulignant la phase exigeante dans laquelle se trouvait l’Église catholique en Allemagne et les défis qu’elle était appelée à relever. Dans un contexte général marqué par un «désir de changement», elle affirme que le chemin synodal, le processus de réforme catholique, a commencé.

Experte en communication et en questions sociales et du travail, Gilles prendra ses fonctions à partir du 1er juillet. La future secrétaire général de la conférence des évêques a également souligné que les ressources de l'Église catholique en Allemagne diminuent progressivement, il sera donc important de se concentrer sur les racines de l'Église et sur ses objectifs, un travail important qui doit commencer immédiatement.

 

25 février 2021, 09:19