Recherche

Vatican News
Le Pape François et Mgr Sviatoslav Shevchuk lors d'une rencontre avec la communauté gréco-catholique ukrainienne de Rome, en janvier 2018 Le Pape François et Mgr Sviatoslav Shevchuk lors d'une rencontre avec la communauté gréco-catholique ukrainienne de Rome, en janvier 2018   (AFP or licensors)

Les gréco-catholiques d’Ukraine invités à rendre grâce pour l’année écoulée

C'est une invitation à reconnaître les bénédictions reçues en 2020 et à regarder avec espérance vers 2021 qu’a délivrée Mgr Sviatoslav Shevchuk dans son message vidéo du Nouvel An. Le primat de l’Église gréco-catholique ukrainienne souligne que ces derniers mois, marqués par la pandémie, ont été remplis de «difficultés et de défis», mais aussi de «découvertes et de joie».

«Nous avons vécu et appris tant de choses pour la première fois. Nous avons réalisé que la vie humaine n'a pas de prix et que la santé humaine ne peut être valorisée par l'argent, les avantages économiques ou l'opportunisme politique», explique Mgr Sviatoslav Shevchuk, archevêque majeur de Kiev, dans son message vidéo du Nouvel An. «Nous avons lutté contre une maladie inconnue, mais en même temps nous avons vu la force et la victoire de la solidarité humaine dans nos vies. Nous avons réalisé que l'indifférence tue et que l'amour du prochain aide, donne un nouvel espoir, sauve des vies», ajoute le primat de l’Église gréco-catholique d’Ukraine.


Gratitude pour les lumières dans l’épreuve

Il montre aussi combien cette année 2020 a permis de redécouvrir la valeur de la famille, notamment pour vivre sa foi: «Nos familles sont devenues des églises domestiques, dans lesquelles nous avons prié ensemble, écouté la Parole de Dieu. Ils sont devenus le lieu où nos vies et notre santé ont été sauvées, un sanctuaire pour nos âmes et nos corps».

Mgr Shevchuk rappelle ensuite la méritoire contribution de la médecine et l'héroïsme des nombreux travailleurs de la santé, qui se sont souvent surpassés pour sauver des vies humaines: «Pour tout cela et pour tout ce que nous avons appris, nous devons être reconnaissants envers Dieu», déclare-t-il, avant d’inviter les fidèles à regarder vers 2021 avec joie et espoir: «Nous sentons qu'au cours de la nouvelle année, nous serons à nouveau réunis dans cette barque pour traverser la mer de la vie, et que notre Seigneur et Sauveur, qui vient de naître à Bethléem, sera avec nous», promet-il aux fidèles ukrainiens.

Vatican News Service - LZ

03 janvier 2021, 16:00