Recherche

Vatican News
Jeunes philippins en train de prier Jeunes philippins en train de prier 

Covid-19: les évêques philippins encouragent les jeunes à rêver

Alors que la pandémie de coronavirus afflige des millions de personnes dans le monde, la conférence épiscopale des Philippines a adressé un message de soutien et d’encouragement aux jeunes, invités à demeurer dans la joie de Dieu.

Vatican News

«Ne laissez pas vos rêves s'éteindre» exhortent les évêques philippins, à travers la voix de la Commission pour les jeunes, présidée par Mgr Rex Andrew Alarcon. Dans une lettre pastorale intitulée "Mission pour et avec les jeunes", ils reconnaissent que «la pandémie de Covid-19 nous a tous pris au dépourvu» et qu’il a fallu faire face à «la fermeture des églises».

«Vos voix et vos rires manquent dans nos paroisses» déplorent les évêques philippins qui se veulent porteurs d’espoir. Malgré les difficultés, affirment-ils, la crise actuelle n'a pas marqué «la mort des rêves de la jeunesse», car «Dieu nous aime, Jésus nous sauve et est vivant».

Certes, constatent-ils, la pandémie a nécessité un effort important d'adaptation. De nouveaux modes de vie, marqués par l'isolement social et de graves difficultés économiques, peuvent conduire «à l'ennui, à la tristesse, à l'apitoiement, voire au désespoir», effaçant «la joie de la jeunesse».

Prier pour rester dans la joie et la paix

Mais, face à ce risque, l'Église philippine rappelle «trois leçons importantes»: la première est que «la mort n'est pas la fin» car «Jésus est venu pour que nous ayons la vie et que nous l'ayons en abondance».

Les évêques exhortent par ailleurs à la prière. «Le couvre-feu a raccourci nos journées, nous permettant d'avoir plus de temps pour nous» et donc plus de temps pour «prier et rester en silence afin d’écouter la Parole de Dieu et de réfléchir».

Ainsi, les jeunes pourront «trouver leur propre chemin intérieur et leur propre paix», avec comme «boussole morale et spirituelle» les enseignements de l'Évangile, aidant à «naviguer à travers les nombreux dilemmes, les situations confuses et les choix difficiles» rencontrés dans la vie quotidienne.

Incarner l’espérance

La troisième leçon suggérée par l'Église philippine est une invitation «à être les témoins d'une nouvelle vie en Christ», et à ainsi observer les nombreux «signes d’espérance» offerts par les jeunes qui, «en ces temps difficiles, assument leurs responsabilités, en faisant de leur mieux pour aider leur famille, et pour se mettre au service de leurs pairs».

Les jeunes sont également appelés à utiliser les outils numériques pour apporter «la Bonne Nouvelle aux autres», dans la perspective d'une «nouvelle évangélisation» et en prenant exemple sur les Saints.

Les évêques rappellent par ailleurs que 2021 marquera le 500e anniversaire de l'évangélisation des Philippines: «la foi, expliquent-ils, est un trésor qui nous donne courage, force et espoir» face à l'urgence actuelle de la pandémie, car croire signifie être convaincu que «le Christ est vivant».

Courage pour vaincre l’indifférence

Ils encouragent ainsi les jeunes à relever les défis de la Covid-19 et de la réalité contemporaine, en «construisant le Royaume de Dieu, en aidant à améliorer la vie du prochain et en transformant les communautés».

«Soyez créatifs!», lancent-ils aux jeunes les invitant à se débarrasser de la paresse, de l'ennui, de l'indifférence, de l'anxiété et de la peur pour «faire des pas courageux» en direction des personnes les plus vulnérables.

10 décembre 2020, 14:05