Recherche

Vatican News
Des jeunes pèlerins Philippins au Japon lors de la venue du Pape François en novembre 2019. Des jeunes pèlerins Philippins au Japon lors de la venue du Pape François en novembre 2019.   (AFP or licensors)

Le Pape encourage les éducateurs catholiques des Philippines

Dans un message envoyé aux membres de l'Association éducative catholique des Philippines, à l'occasion de leur congrès annuel. L'éducation catholique doit enseigner non seulement la pensée critique, mais aussi «la formation à la doctrine et à la morale chrétiennes», explique le Saint-Père.

Vatican News

Les éducateurs catholiques des Philippines sont réunis du 21 au 25 septembre à l'occasion de leur congrès annuel, un congrès organisé par l'Association éducative catholique des Philippines (Ceap), un organisme qui rassemble plus de 1 500 écoles catholiques du pays. Cette année en raison de la pandémie, ce congrès est organisé virtuellement. Dans un message signé par le Cardinal.Secrétaire d'Etat, Pietro Parolin, le Pape François a tenu à saluer et encourager tous ces acteurs de l'éducation catholique dans l'archipel. 

L'éducation catholique doit enseigner non seulement la pensée critique, mais aussi «la formation à la doctrine et à la morale chrétiennes» peut-on lire dans ce message. Elle conduira ainsi à la formation d'hommes et de femmes «qui seront prêts à assumer de grandes responsabilités au sein de la société et à témoigner de la vraie foi dans le monde»

Devenir moteurs du changement

Le message du Souverain Pontife a été lu par le père Elmer Dizon, président du Ceap, qui a ensuite, dans son discours inaugural, souligné comment la pandémie avait eu de fortes répercussions sur le secteur éducatif philippin. «Parmi les défis actuels, a-t-il souligné, des efforts continus sont faits pour que les écoles catholiques deviennent des catalyseurs de changement».

Pour sa part, Mgr Roberto Calara Mallari, membre de la Commission épiscopale pour la catéchèse et l'éducation catholique, a encouragé chaque école à être créative, afin que chacune trouve les moyens d'apprentissage qui répondent le mieux aux besoins de ses élèves. «Le Ceap, a expliqué le prélat, ne se laissera pas paralyser par la peur, mais s'efforcera toujours d'être un guide pour les étudiants et les écoles qui luttent au milieu de la pandémie». Ce congrès annuel sera conclu vendredi 25 septembre par une intervention du cardinal Luis Antonio Tagle, archevêque de Manille et préfet de la Congrégation pour l'Évangélisation des Peuples.

23 septembre 2020, 11:22