Recherche

Vatican News
Mgr Éric de Moulins-Beaufort, président de la Conférence des évêques de France. Mgr Éric de Moulins-Beaufort, président de la Conférence des évêques de France.  (AFP or licensors)

Le Pape a reçu une délégation des évêques de France

Presque un an jour pour jour après leur dernière visite et à la suite de leur plénière, le Saint-Père a accordé une audience dans la matinée du jeudi 3 décembre aux principaux responsables de la Conférence des Évêques de France (CEF).

Le président de la CEF, Mgr Éric de Moulins-Beaufort, les deux vice-présidents, Mgr Dominique Blanchet et Mgr Olivier Leborgne, accompagnés du secrétaire général de la CEF, le père Hugues de Woillemont ont été reçus ce jeudi 4 décembre par le Saint Père. Une rencontre qui arrive dans la foulée de l’assemblée plénière des évêques de France, mais également presque un mois après l’attentat de la basilique Notre-Dame de Nice où trois personnes ont été tuées. 

Au menu des échanges selon le président des évêques de France, les dernières assemblées de la CEF, la vie des paroisses, le travail de la CEF sur la lutte contre les abus, et «évidemment la crise sanitaire et les relations avec le gouvernement français», dans un contexte d'assouplissement des conditions pour l'exercice du culte.

Le Pape s’est par ailleurs intéressé à la question des caricatures et de la liberté d’expression en France, mais également à la révision de la loi de 1905 qui se prépare dans les tuyaux du gouvernement, nous a confié Mgr de Moulins-Beaufort. Le président de la CEF et les autres membres de la délégation ont également pu discuter des récents évenements en France, notamment l’assassinat en pleine rue du professeur Samuel Paty le 16 octobre dernier. «C’était important que nous puissons lui livrer notre point de vue», a expliqué l'archevêque de Reims.

03 décembre 2020, 16:52